Sécurisation de la rue de la Molle

Publié dans Ma Mairie - Explorer cette rubrique
Deux plateaux surélevés avant les carrefours, un autre avec des feux tricolores, les aménagements destinés à réduire la vitesse rue la Molle se sont achevés au mois d’avril 2022. Pour les automobilistes, la vitesse y est désormais limitée à 30 km/h.
La Ville a également élargi et mis aux normes le trottoir côté Pavillon de Vendôme. Une bordure sépare enfin les voies réservées au bus et aux vélos.

Réalisation de 3 plateaux surélevés afin de réguler la vitesse et d’un passage pièton avec feux de signalisation.

Fin des travaux : Février 2022
Coût global de l’aménagement : 300 000 €


Madame, Monsieur,

Le 22 septembre, une jeune femme de 27 ans était mortellement fauchée par un automobiliste délinquant rue de la Molle. Rappelons le caractère criminel de cet accident puisque l’automobiliste roulait à plus de 100 km/h sans permis de conduire. Ce dernier avait pris la fuite mais a pu être interpellé par le biais du visionnage de caméras de vidéosurveillance du trafic routier. L’émotion a été très vive. Elle l’est toujours.

Dans les jours qui ont suivi, j’étais allée, avec les services municipaux, à la rencontre de riverains de ce quartier et des représentants du comité d’intérêt de quartier dans le but d’établir un état des lieux et de travailler avec les techniciens sur des moyens de sécurisation de l’avenue.

Deux mois après la visite sur le terrain, en novembre, j’avais présenté l’ensemble des dispositifs qui devraient permettre d’empêcher les excès de vitesse sur cette voie aux représentants du comité de quartier, en présence de Michèle Barral, responsable de l’ensemble des CIQ de la ville.

Les travaux vont débuter dans quelques jours et ils consisteront en l’installation de :
- Deux plateaux surélevés vont être réalisés avant les deux carrefours de l’avenue.
- Un nouveau plateau, avec feux tricolores, sera installé au passage piéton en face de l’entrée du pavillon Vendôme.
- Parallèlement, et afin de casser la ligne droite qui représente une voie large pouvant inciter à la vitesse, j’ai demandé qu’un obstacle sépare les voies bus et vélos, et ainsi créer une « barrière » pour l’automobiliste. Cela réduira visuellement la largeur de la voie.
- Enfin, il s’agira également de casser l’onde verte (certains automobilistes accélèrent pour ne pas avoir de feu au rouge) sur les voies en désynchronisant les feux en dehors des heures de pointe. Cela permettra de limiter la vitesse à 40 km/h et empêchera les automobilistes d’accélérer afin d’essayer « d’attraper » les feux verts suivants..

Les travaux, d’un montant de 300 000 euros devraient durer deux semaines.
Parallèlement, j’ai saisi la préfète de Police pour qu’un radar soit installé à l’ange de la rue d’Indochine/Tavan.

Ce radar verbalisera les excès de vitesse, mais aussi les autres délits (ceinture de sécurité, téléphone au volant…). Je suis dans l’attente d’une réponse.

Vos représentants m’ont aussi saisi pour d’autres travaux à effectuer, notamment la réfection des trottoirs. Cela fera l’objet d’une autre concertation à laquelle les représentants des riverains, et plus largement les riverains qui le souhaiteraient, seront, bien évidemment, associés.

Croyez, Madame, Monsieur en l’assurance de ma considération.

Sophie Joissains Maire d’Aix-en-Provence
4ème Vice-Présidente de la région Provence Alpes Côte d’Azur