La grande histoire du rugby aixois

1924, l’une des premières images du rugby à Aix, une équipe sur un pré, devant l’hôpital Monperrin (Collection Studio Henry Ely, Aix)

Dater l’apparition du rugby à Aix-en-Provence relève de la quête homérique. Quasi ethnologique.

On ne peut se limiter en effet aux deux seuls repères référencés : la création de la section rugby de l’Aix Université Club en 1953 et celle de l’Aix Rugby Club en juin 1970, émancipation identitaire de l’AUC, devenu le PARC et aujourd’hui, le club professionnel de Provence rugby. La vérité est peut-être ailleurs.
Direction donc, les archives photos du Studio Henry Ely, qui saisit l’humeur, les modes, les événements et la vie de la ville depuis 1888. Bonne pioche.
Au détour d’une boîte, une plaque de verre, et dessus, cette image d’une équipe sénior sur un pré situé près de l’hôpital Montperrin, casques en tissu et shorts longs, la mode de l’époque. On y est. En 1924 en l’occurrence. Aix et le rugby cultive donc une histoire avec ce sport depuis bien longtemps. On peut continuer...
Destination… Salon-de-Provence cette fois, sur la base d’un indice perturbant puisque le club de la cité de Nostradamus, à quelques dizaines de kilomètres à peine de la cité du Roy René, a été créé en 1904, parmi les premiers en France.

Un Gad’zarts en équipe de France en 1926

L’équipe de l’Ecole normale saison 1936/1937. Le béret est de mise en ces temps de Front populaire, le rugby le devient aussi… (Collection Studio Henry Ely, Aix)

On sait que le rugby a été « inventé » par William Webb Ellis à la Public School de Rugby, une ville du nord de l’Angleterre un après-midi de novembre 1823 quand cet étudiant a ramassé à la main un ballon dans une partie de football et s’est mis à courir vers la ligne de fond.
On sait aussi que le rugby a débarqué bien plus tard en France, en Normandie (déjà…), via les communautés anglaises qui travaillent dans les ports. Le 1er club français est fondé au Havre en 1872. Suivront le Racing (1882) et le Stade Français (1883) à Paris, Bordeaux (1889) et le Stade Rochelais (1896). Puis le Stade Toulousain (1907), le RC Toulon (1908), etc... Mais avant ça, nouveau contre-pied de l’histoire donc, le club de… Salon-de-Provence avant les gros bastions, en 1904 !

A l’origine : deux étudiants fils de bonne famille de commerçants salonais, qui ont ramené d’un séjour à Edimbourg, en Ecosse, un drôle de ballon ovale et un cahier avec les règles de ce nouveau jeu.
Ils ont créé, dans la foulée, le 1er club de la région. Ils étaient étudiants à la faculté d’Aix et livreront des joutes dantesques, dans le tout premier championnat régional de l’histoire, contre les « Gad’zarts » notamment, les étudiants des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence.

Retour aux sources, sur les traces cette fois de René Graciet, originaire de Bayonne, diplômé de l’Ecole d’Aix en 1921. Il a compté six sélections avec l’équipe de France entre 1926 et 1930 au poste de demi d’ouverture. Il jouait dans ces équipes scolaires et universitaires qui ont assuré la propagation du rugby hors du seul sérail des clubs. Comme en témoigne une autre photo du Studio, datée, elle, de 1936, avec cette équipe de l’Ecole normale d’Aix, bérets vissés au-dessus des oreilles, godillots de cuir et genoux cagneux. Regard de défi et torse en avant. Une attitude qui, elle, a traversé toutes les époques…

LE SAVIEZ VOUS ?

Le premier match officiel du XV de France a lieu le 1er janvier 1906 au Parc des Princes face à l’équipe des Originals venue de Nouvelle-Zélande et qui jouait déjà en noir, pratiquait le haka et filait des roustes à tout le monde (38 à 8 en l’occurrence). Le 22 mars de la même année, l’équipe de France inaugure pour la première fois sa tenue tricolore face à l’Angleterre au Parc des Princes et s’incline 35 à 8.


Article de : Jean-Michel Marcoul