Le titre de "Ville amie des enfants" décerné à la ville d’Aix

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Une convention d’une durée de six années vient d’être cosignée par Sophie Joissains, Maire d’Aix-en-Provence et par Didier Cohas, président du comité Unicef Alpes-Provence

Une convention "Ville amie des enfants" étayée d’une charte UNICEF et d’une feuille de route, vient d’être signée par le Maire d’Aix-en-Provence, Sophie Joissains et par Didier Cohas, Président du Comité UNICEF Alpes-Provence, en présence de Fabienne Vincenti, adjointe au Maire déléguée à l’Éducation Petite Enfance – Enfance, des responsables de l’unité locale UNICEF et d’une quarantaine de bénévoles UNICEF.

Aix-en-Provence vient ainsi rejoindre les 240 autres « Villes Amies des Enfants » déjà existantes. Le but de ce nouveau label national est de créer un partenariat dynamique entre les collectivités et l’UNICEF pour promouvoir et rendre effectif les droits de l’enfant ; il permet également de poursuivre dans le cadre d’actions multi-partenariales, avec l’Éducation nationale notamment, l’engagement des maires pour favoriser l’éveil, le bien-être, la réussite et l’inclusion de tous les enfants dans la vie de la cité.

Ce nouveau titre "Ville amie des enfants" valorise donc l’engagement de la Ville d’Aix-en-Provence qui poursuit, depuis de nombreuses années, une politique éducative ambitieuse en faveur du développement harmonieux de l’enfant, de ses intérêts, de l’égalité des chances, le considérant comme un citoyen en devenir. Au nom de la défense des droits de l’enfant, ce label, attribué jusqu’en 2026, ne fait que renforcer la volonté de co-construire un plan d’actions optimal et de permettre à chaque enfant et chaque jeune de profiter de son enfance et de sa jeunesse, et développer son plein potentiel grâce à la réalisation égale de ses droits dans sa ville.

Cette cérémonie s’est déroulée en salle des Etats de Provence, en mairie d’Aix, en présence de jeunes aixois, de responsables de structures d’accueil pour enfants, d’ALSH notamment, et d’élèves du Conservatoire Darius Milhaud venus proposer une ouverture musicale raffinée.