Une bibliothèque confortable, économe et numérique

Publié dans La ville se dessine - Explorer cette rubrique

Une bibliothèque confortable et économe en énergie

Une bibliothèque moderne se doit de réunir confort et performance énergétique. Le défi est ici considérable car une grande partie des toitures, portes, fenêtres et verrières datent de la construction de la manufacture il y a plus d’un siècle. Au défaut d’isolation des bâtiments s’ajoute l’effet d’installations techniques de ventilation, de chauffage et de rafraîchissement devenues vieillissantes, ainsi que des dispositifs d’éclairage gourmands en énergie. Le projet de réhabilitation des lieux intègre une ambition environnementale très forte en visant 50 % d’économie d’énergie par rapport à la situation actuelle.

L’amélioration du confort des utilisateurs en est le corollaire direct : qu’on ne puisse plus souffrir du froid ou de la chaleur dans les espaces de lecture, de travail ou d’animation, par une meilleure isolation et le renouvellement complet des installations, participe bien sûr de la convivialité des lieux, et de leur attractivité.

La qualité de la lumière, son adéquation à chacun des usages attendus dans la bibliothèque, la qualité des ambiances sonores dans ce même souci de la cohabitation de publics très divers, sont aussi au cœur du projet.


Bâtiments durables méditerranéens (BDM)

Il existe quatre niveaux du label BDM, ce référentiel de qualité environnementale français créé en 2008 : CAP BDM, BDM bronze, BDM argent et BDM or. La nouvelle Méjanes – Allumettes vise le bronze, un objectif à la fois ambitieux et réaliste. En la matière il est en effet beaucoup plus complexe de réhabiliter que de construire, surtout pour un tel bâtiment.


Une bibliothèque au cœur de la société numérique

Un budget significatif est également attribué au renouvellement de l’infrastructure informatique du bâtiment et de ses équipements numériques : on attend de la bibliothèque qu’elle offre de bonnes conditions d’accès à l’information et aux connaissances disponibles en ligne, au son et à la vidéo. Les habitants les moins aguerris doivent y trouver des matériels libres d’accès, mais aussi de l’accompagnement, du conseil et de la formation. Les pratiques créatives numériques sont un vecteur efficace de transmission, notamment auprès des jeunes publics, d’une véritable culture numérique et d’une compréhension des enjeux de la société numérique.


L’info en +
Une exposition présentant la réhabilitation sera accrochée au cours du dernier trimestre 2022, afin que les utilisateurs de la Méjanes puissent s’approprier le projet.


50 % D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE

A l’issue de la réhabilitation, la bibliothèque devrait consommer moitié moins qu’actuellement.