Musique ancienne

Héloïse GAILLARD

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Héloïse GAILLARD

Héloïse Gaillard a fait ses débuts avec le flûtiste à bec Jean-Pierre Nicolas à l’Ecole de Musique de Verrières le Buisson.

Elle a également pratiqué un peu le piano et le clavecin mais a confirmé sa passion pour les instruments à vent et a commencé le hautbois.

Après un Premier Prix de flûte à bec au Conservatoire National de Région de Tours, elle obtient le Diplôme de Soliste avec distinction du Conservatoire Supérieur de Rotterdam auprès de Han Tol.

Elle obtient aussi en 2005 le Certificat d’Aptitude de Musique Ancienne lui permettant d’enseigner le hautbois baroque au sein du département de musique ancienne d’Aix-en-Provence de 2009 à 2015. Elle est régulièrement

invitée à donner des master classes en France, en Angleterre, en Amérique du Sud et à Hong-Kong. Elle est licenciée en musicologie de la Sorbonne. Elle est depuis mai 2018 chevalier de l’Ordre National du Mérite grâce à une proposition de la Ministre de la Culture au Président de la République.

Franck POITRINEAU

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Franck POITRINEAU

Après des études au Conservatoire du Mans puis au CNSM de Paris, et sa collaboration avec des orchestres tels que l’Opéra de Paris et l’Opéra de Lyon, Franck Poitrineau décide de s’initier au jeu sur instruments anciens et, dès 1990, étudie la sacqueboute ainsi que la musique s’y rapportant.

Il se produit depuis avec de nombreux ensembles tels que : Doulce Mémoire, La Fenice, Concerto Vocale, Europa Galante, Le Poème Harmonique, Le Concert Spirituel, Ludus Modalis, Le Concert Brisé, L’Arpegiatta, Les Cornets Noirs, Amsterdam Barock Orchestra, Les Traversées Baroques, Cantus Cölln, Collegium 1704, avec lesquels il réalise plus de 120 enregistrements discographiques.

Il est co-fondateur de l’ensemble In Musica Veritas dont le premier disque Leçons de ténèbres, Samedi saint dans l’Italie du Seicento a été salué par la critique.

Franck Poitrineau consacre aussi une partie de son activité à l’enseignement, il est notamment professeur de sacqueboute au CRR de Tours.

Elsa FRANCK

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Elsa FRANCK

Elsa Frank a étudié la flûte à bec avec Conrad Steinmann et les hautbois anciens avec Michel Piguet à la Schola Cantorum Basiliensis.

Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle diffuse son enseignement avec ses 25 ans d’expérience.

Depuis 1997, elle enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Caen.
Membre de l’ensemble Doulce Mémoire, elle est aussi invitée par de nombreux ensembles, dont le Concert Spirituel, Solistes XXI, Le Poème Harmonique...

Outre un gros travail de fond mené sur le hautbois baroque, Elsa Frank à fait redécouvrir d’autres instruments à anches méconnus aujourd’hui, tels que le chromorne français, la bombardine, la dulzian soprano, et le Bassanello. Ces instruments joués brillamment en concerts, dépassent ainsi leur statut actuel de curiosités.

Sa riche discographie la place au premier rang des hautboïstes/flûtistes actuels.

Jérémie PAPASERGIO

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Jérémie PAPASERGIO

Flûtiste à bec et bassoniste, Jérémie Papasergio est né à Monaco. Il y débute ses études musicales à l’académie Prince Rainier dans les classes de flûte à bec et de basson. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire National de Région de Paris ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, cette fois-ci dans les classes de basson ancien.

Il enseigne désormais au Conservatoire de Tours, au Conservatoire de La Courneuve-Aubervilliers, au pôle supérieur 93 et au Conservatoire Régional de Paris.

C’est un pilier de l’ensemble Doulce Mémoire qui se consacre à la musique de la Renaissance et joue avec les ensembles de musique ancienne les plus prestigieux.

Il fait partie des rares musiciens à se spécialiser dans le jeu du serpent. Il s’intéresse également au flageolet et a participé à la quatrième campagne d’enregistrement des instruments du Musée de la Musique à Paris en 2007.

Hilary METZGER

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Hilary METZGER

Hilary Metzger est née à New-York. Elle y fait des études de violoncelle et de musicologie à l’Université de Yale et reçoit son Doctorat en Arts Musicaux (DMA) au State University de New-York à Stony Brook. Grâce à une bourse Fulbright du gouvernement américain, elle étudie avec Christophe Coin au CNSM de Paris où elle obtient un premier prix en 1994.

Depuis, elle joue régulièrement dans plusieurs ensembles européens consacrés aux instruments d’époque tel que l’Orchestre des Champs Elysées, Anima Eterna, Le Concert Spirituel, Opéra Fuoco, Teatro Nuvo,...

Elle enseigne le violoncelle baroque et la Culture ancienne à l’ENM de Villeurbanne, au CESMD de Poitou-Charentes, et au cursus du Jeune Orchestre Atlantique à l’Université de Poitiers.

Elle est souvent invitée en France et à l’étranger comme chambriste. En 2020, elle aura une bourse de recherche donnée par l’Institut Orphéus à Gand pour étudier la réalisation des récitatifs seccos aux XVIIIème et XIXème siècles.

Aline ZYLBERAJCH

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Aline ZYLBERAJCH

Aline Zylberajch effectue ses études aux Conservatoire de Paris et au New England Conservatory de Boston.

Son parcours musical est nourri par sa passion pour la diversité des paysages sonores des claviers anciens, par la fréquentation de la musique vocale, à travers l’opéra, la cantate, le lied, dont elle s’attache à découvrir les résonances dans l‘écriture pour le clavier, et son goût pour l’enseignement.

Elle a participé aux productions d’ensembles tels que La Chapelle royale de Philippe Herreweghe ou encore Le Parlement de musique de Martin Gester. Longtemps professeur de clavecin au Conservatoire puis à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg, elle est actuellement professeur de didactique au département de pédagogie du CNSMD de Paris.

Elle est fréquemment sollicitée pour des cours d’interprétation en français, anglais, allemand ou espagnol. Elle a ainsi été invitée à enseigner partout en Europe ainsi qu’en Australie, au Mexique, aux États-Unis et au Japon.