Les décibels des deux-roues contrôlés

Publié dans Mon cadre de vie - Explorer cette rubrique

Afin de lutter plus efficacement contre les nuisances sonores occasionnées par certains deux-roues motorisés, la police municipale vient d’être équipée d’un sonomètre, permettant de mesurer les décibels. Des agents ont été formés à son utilisation, à terme, l’ensemble des effectifs de police le seront.

Le sonomètre
permet de contrôler et le cas échéant, de verbaliser les personnes en situation d’infraction. Ces contrôles s’appuient principalement sur le Code de la route. En fonction du véhicule, la norme de bruit autorisée est paramétrée dans le sonomètre, puis les véhicules sont verbalisés à partir des seuils calculés. Pour tout relevé au-dessus de cette norme, l’agent de police conserve la carte grise et fixe une date limite pour se présenter au poste afin de faire constater les réparations demandées. Au-delà du délai fixé, la carte grise est envoyée à la préfecture.

La contravention prévue - de 3ème classe - peut atteindre 450 E, avec même la confiscation du véhicule.