La LAPI entre en fonction

La Ville entend faire respecter les durées de stationnement et favoriser la rotation des véhicules, avant de pouvoir réaffecter les missions des agents de contrôle.

Avec ses caméras, la voiture Lapi - pour lecture automatique des plaques d’immatriculation - permet de faciliter le contrôle du stationnement payant. Aix a choisi comme prestataire la société Coppernic, installée aux Milles.
Une fois scannées, les plaques d’immatriculation sont analysées par le logiciel puis vérifiées par un agent municipal. Car il faut le rappeler, le système ne sert qu’à effectuer des pré-contrôles.
Les informations sont ensuite comparées aux données fournies par les horodateurs. En cas de non-paiement ou de dépassement de la durée autorisée, l’amende - le FPS pour forfait post-stationnement - est envoyée au conducteur.

360 €

C’est le montant de l’abonnement annuel résident en zone 1.
Il est de 300 euros en zone 2 (proche périphérie) et de 270 en zone 3, celle des quartiers et villages.

En incitant au paiement spontané et au respect des durées de stationnement, le seul véhicule équipé à Aix - un Peugeot Rifter - améliore la rotation des voitures.

On considère qu’une place de stationnement payante génère 5 véhicules, contre un seul pour son homologue gratuite. Un turnover profitable à l’activité des commerces. La Ville, qui perçoit une partie des recettes de stationnement, au contraire du fruit des amendes, n’a en effet aucun intérêt à multiplier le nombre de FPS. Une étude menée en amont a démontré que le taux de respect du stationnement avoisine les 60 % en centre-ville - la zone 1, à dense attractivité - et dégringole jusqu’à 39 % dans les villages. Dans les villes où la Lapi est en service, le taux grimpe à 80 % en moyenne.
Le système automatisé permet enfin, à terme, de réaffecter les 30 agents dédiés au stationnement vers d’autres missions comme la surveillance des écoles ou des marchés.

Rappelons que certains personnels de santé, personnes à mobilité réduite et véhicules électriques (à condition de faire les démarches auprès de la Semepa) sont exonérés du paiement du stationnement à Aix.

Le stationnement est payant de 8h à 12h et de 14h à 19h. L’ensemble des usagers bénéficient par ailleurs toujours d’1h30 gratuite, chaque jour en centre-ville, mesure devant initialement s’éteindre avec la fin des travaux des places comtales en 2019.