Et aussi...

Louis LANGREE

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Louis LANGREE

Après ses études au Conservatoire de Strasbourg, il débute comme chef de chant et assistant à l’Opéra National de Lyon, au Festival d’Aix-en-Provence et au Festival de Bayreuth.

De 1989 à 1992, il est engagé comme assistant à l’Orchestre de Paris. Depuis, il est régulièrement invité par les plus grandes maisons d’opéra comme le Metropolitan Opera de New York, la Scala de Milan, et le Staatsoper de Vienne.

Il dirige en concert les orchestres philharmoniques et symphoniques.

Louis Langrée a été directeur musical de l’Opéra National de Lyon, du Glyndebourne Touring Opera, de l’Orchestre de Picardie et de l’Orchestre philharmonique royal de Liège.

Il est directeur musical du Cincinnati Symphony Orchestra depuis 2013 et occupe les mêmes fonctions au Mostly Mozart Festival au Lincoln Center de New York depuis 2003.

Eric TANGUY

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Eric TANGUY

Éric Tanguy étudie la composition au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y obtient un Premier Prix de composition en 1991.

En 1993-1994, il est pensionnaire de la Villa Medicis à Rome.

Par ailleurs, il a été le compositeur invité du Festival d’Holstebro au Danemark en 2012, de la Kone Foundation en Finlande en 2015, et compositeur en résidence de l’Open Chamber Music Festival de Prussia Cove en Grande-Bretagne.

Parmi ses interprètes, on peut citer entre autres Piotr Anderszewski, Nicholas Angelich Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, Henri Demarquette, Anne Gastinel, Ivry Gitlis, François-Frédéric Guy, Natalia Gutman,...

Ses œuvres ont été jouées par de célèbres orchestres comme l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre National de Montpellier...

Andy EMLER

Conservatoire d’Aix-en-Provence
Andy EMLER

On le dit jazzman, il répond : « compositeur ». Mieux : « créateur » ! Né musicalement en pleine ère post-moderne, Andy Emler n’a cure des étiquettes. Compositeur, catalyseur d’enthousiasmes, initiateur de rencontres, arrangeur, pédagogue, improvisateur, jazz, classique, rock, musiques dites traditionnelles, pianiste, organiste, etc. : Andy Emler est tout cela à la fois, en tout cela a la foi.

Django d’or 2006, Victoire de la musique 2008 puis 2010, Andy Emler cumule les récompenses qu’il accepte non comme un matelas confortable où il s’assoupirait mais telle une planche à clous qui exige de maintenir en éveil sa conception et la concentration de son art.

Le compositeur ne se donne aucune frontière : orchestre symphonique, musique de chambre, chanson pop ou pas…Ces créations, il y plonge à chaque fois avec une compétence identique, une même générosité.