Des capteurs, pour analyser le pollen

Publié dans Mon cadre de vie - Explorer cette rubrique

Dans une ville très exposée, la mairie d’Aix a fait poser cinq capteurs de pollens, sur le beffroi de l’Hôtel de Ville, au complexe sportif Carcassonne, sur le stade Fernand Bouteille à Puyricard, à la mairie annexe de Luynes, à la salle des Vignerons aux Milles.

Développés en collaboration avec le CNRS, ils permettent de mesurer et de distinguer les différents pollens présents. L’information est transmise en temps réel à l’application gratuite, « Live Pollen », téléchargeable par le grand public. Les Aixois peuvent ainsi accéder à l’activité pollinique sur le territoire et éviter les crises allergiques, en anticipant la prise de leur traitement ou en adaptant leurs activités quotidiennes. Depuis 1999, un capteur de pollens se trouve aussi sur le toit de l’hôpital d’Aix, installé par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Il prévoit le risque d’allergie pour la semaine à venir et permet d’éditer un calendrier pollinique avec les périodes à risques.