Description du projet de réhabilitation - Bibliothèque Méjanes-Allumettes

Cliquer sur l’image pour télécharger le plan

L’ACCUEIL, FIL ROUGE DU PROJET

Le projet de réhabilitation de la bibliothèque permet de repenser entièrement les services d’accueil et de le rendre plus accessible et plus facile d’usage.
En premier lieu, l’entrée principale est repositionnée sur la rue des allumettes afin de mieux l’identifier depuis l’espace public et de faciliter l’accompagnement des publics aux espaces qui leurs sont réservés.
L’accueil général et les inscriptions sont repositionnés dans le bâtiment nord est : la réalisation de mobilier sur mesure, le travail sur la lumière et sur la signalétique permettront un accueil chaleureux et convivial.
Depuis la signalétique jusqu’au choix des mobiliers, tout doit concourir à identifier rapidement les espaces et les services.

L’accueil sera judicieusement positionné. Il permettra de trouver rapidement une information auprès des bibliothécaires lorsqu’on entre dans le bâtiment. Dès l’entrée dans le bâtiment, la signalétique et la proposition d’une table tactile d’orientation permettront de se repérer aisément. La bibliothèque se dote d’un robot-trieur afin de faciliter les opérations de retour. La présence du personnel dans cette zone permettra d’être toujours accompagné dans ces opérations.

Les rues couvertes, colonne vertébrale de la bibliothèque. Les rues couvertes seront un lieu agréable, convivial pour les visiteurs. Elles seront à la fois un lieu de vie à part entière : on y trouvera des fauteuils, des bornes pour recharger son téléphone, le lien avec la cafétéria et l’espace Actualités permettra par exemple de prendre son café en lisant, on y trouvera même ponctuellement des expositions. Elles seront aussi passerelle vers l’offre de collections, avec des sélections réalisées par les bibliothécaires à découvrir tout au long du cheminement.

Un nouveau lieu, la cafétéria. Elle participera à l’ambiance conviviale souhaitée dans la bibliothèque. On pourra aussi bien y prendre un café dès 9h le matin, manger un sandwich sur le pouce à midi, et boire un verre le soir après une séance de cinéma.

La cour carrée, une respiration dans la ville. La cour intérieure de la bibliothèque est aussi réaménagée. Le sol est repris pour faciliter son accès, en dégageant les éléments perturbateurs. L’éclairage est aussi modifié pour rendre la cour agréable en soirée. Le mobilier permettra d’en faire un espace de détente propice à la lecture ou à
un pique-nique, d’accueillir un spectacle estival ou d’y proposer des jeux aux enfants.

UNE NOUVELLE PROPOSITION D’ESPACES DE CONSULTATION DES COLLECTIONS

L’aménagement des collections est lui aussi revu, avec notamment le remplacement complet de l’ensemble des mobiliers. Objectif : des collections mises en valeur par une présentation plus aérée. L’intégration de dispositifs numériques permet aussi d’en faciliter l’accès.

Le projet encourage et favorise le temps passé sur place : salons de lecture mais aussi d’écoutes musicales et visionnage de films, mobilier ludique pour les plus jeunes, espaces de travail.

Le premier grand bâtiment permettra de naviguer des bandes dessinées, jusqu’à la littérature et aux ouvrages dits documentaires, en passant par les littératures de l’imaginaire. Le second offrira un lieu privilégié pour les plus jeunes avec un espace Jeune Public d’environ 500 m², c’est aussi dans ce bâtiment qu’on trouvera l’espace Musique-Cinéma.

Un pôle Actualité au cœur du bâtiment. Il incarne la bibliothèque comme lieu en phase avec l’actualité du monde mais aussi de son territoire. La presse papier et les revues généralistes y seront présentées. Les titres de presse thématiques sont répartis au plus près des autres types de documents (livres, DVD).

JEUNE PUBLIC ET PETITE ENFANCE

Le pôle jeune public

double sa surface

Le déplacement du pôle jeune public va redonner une place de choix dans la bibliothèque à ce public, ainsi qu’aux collections et aux animations qui lui sont proposées.
Ce pôle concerne les enfants de 0 à 14 ans, ainsi que leurs parents. De nouvelles surfaces, de nouveaux moyens en collections et outils de médiation y sont affectés.

Sa surface va doubler pour permettre le déploiement de ses collections (création du fonds parentalité, augmentation des fonds documentaires et petite enfance) et un aménagement adapté aux différents âges (coin cosy, tapis de lecture, meubles bas etc.).
Les espaces de médiations et plus particulièrement l’espace rencontre jeune public, déployés dans l’ensemble de la bibliothèque permettront d’accueillir les différents projets (enseignement artistique et culturel, accueil des scolaires, ateliers
avec des artistes).

MUSIQUE ET CINÉMA

Le réaménagement des Grandes Allumettes doit conduire à renforcer la synergie entre les partenaires présents sur le site. Ainsi, afin de consolider le lien avec l’Institut de l’image, le fonds cinéma et musique sera positionné à l’entrée du bâtiment proche du cinéma. Cela offre également une compatibilité d’usages sonores
entre jeune public et musique-cinéma.

Bien qu’il s’appuie encore sur des collections de Cds et de DVD, le pôle musique-cinéma a vocation à libérer les œuvres de leur support. L’écoute de musique, la possibilité de visionner des films ou d’assister à des concerts reste une priorité. La pratique musicale sera encouragée par la proximité d’un espace dédié à la pratique
d’instruments.

PUBLICS ADOS, ADULTES ET NOUVEAUX SERVICES

Au premier abord, le bâtiment dédié aux ado-adultes va offrir un visage plus calme et apaisé. Il devra susciter la curiosité et faciliter la découverte du grand nombre de collections qui y sera présenté.
Le visiteur découvrira à l’entrée des kiosques à revues, en lien avec la BD, l’art, la littérature, les sciences et les sciences humaines.
C’est aussi dès l’entrée qu’on pourra accéder à l’espace « Lire autrement », présentant des collections adaptées aux personnes en situation de handicap visuel (livres audios, livres en gros caractère notamment).

Le lecteur découvrira rapidement les bandes-dessinées, les mangas, la littérature de l’imaginaire, qui regroupe des romans de science-fiction, fantasy, heroic fantasy, puis la littérature et les collections dites « documentaires » (art, civilisation, société, sciences).

PROGRAMMATION CULTURELLE : PLURALITÉ DES FORMES ET DES ESPACES

La programmation culturelle des bibliothèques d’Aix-en-Provence s’est fortement enrichie et développée et conduit aujourd’hui à un foisonnement de propositions, dans des esthétiques, des formats et des thématiques profondément diversifiés. Le projet permet de se doter d’espaces de programmation adaptés à cette profusion de
propositions.

Une salle d’exposition et une salle d’animation. La bibliothèque se dote de deux grandes salles de programmation : une salle d’exposition de 100m² et une salle d’animation de 140m². Cela permettra d’accueillir des expositions de formes variées, des concerts, spectacles et conférences qui rythment la vie du lieu.

Une résidence d’auteur. Il est également prévu un lieu de résidence pour des auteurs et des artistes, grâce à la présence d’un appartement et d’un atelier au sein de la bibliothèque. La Méjanes-Allumettes pourra ainsi acquérir une nouvelle place dans le soutien à la création et aux écritures contemporaines.

Des espaces dédiés à la médiation. L’accessibilité et la médiation des contenus culturels et des savoirs sont inscrites au coeur du projet d’établissement des Méjanes. Plusieurs salles, comme les espaces de rencontres et l’atelier créatif, doivent permettre de proposer des médiations culturelles à taille humaine : un club lecture, un atelier artistique avec un artiste accueilli en résidence, un accueil de classe ou une lecture pour les touts-petits.

LES NOUVEAUX SERVICES DE LA BIBLIOTHÈQUE

Le projet architectural vise à mettre en valeur l’architecture industrielle du lieu, notamment en préservant ces grands espaces d’un seul tenant que forment les deux principaux bâtiments du site.
Pour autant, l’intervention architecturale permet aussi de tirer partie au maximum de la topographie des lieux pour créer des espaces plus clos. C’est ce qui permet de développer une nouvelle offre de services autour du numérique, des jeux vidéos et des jeux de société.

La médiation numérique. La bibliothèque souhaite favoriser l’appropriation et l’usage éclairé des outils numériques. Une salle est spécialement dédiée à la formation et à la médiation numérique. En complémentarité, un espace dédié à la création audiovisuelle, à la fabrication numérique et aux jeux vidéo proposera une approche ludique et créative du numérique. Un programme d’ateliers réguliers viendra animer ces deux espaces.

Le jeu. Un nouvel espace dédié aux jeux de société voit aussi le jour : le jeu, sous toutes ses formes, permet de découvrir, d’apprendre et de créer. Le rôle des bibliothèques est d’en démocratiser l’accès et de créer de la convivialité et de la
sociabilité par cette activité collective.

Espaces de travail. Les usages studieux de la bibliothèque sont aussi pris en compte. Il est prévu un bel espace de travail, au fond du bâtiment Ado-Adultes Est, qui profitera de la lumière naturelle et d’un accès à la Cour Carrée.
En complément, des salons et des tables de travail sont disséminés dans la bibliothèque, y compris dans l’espace Jeune Public avec du mobilier adapté aux enfants.
Il sera aussi possible de réserver des salles de travail : clos mais visibles, répartis au sein du bâtiment, ces petits espaces peuvent accueillir entre 4 et 6 personnes. Équipés d’un matériel adéquat, ils favorisent le travail collaboratif. Par leur modularité, ils pourront accueillir d’autres usages de la bibliothèque : permanence d’un écrivain public, accueil d’un groupe par un bibliothécaire, visioconférence etc.