Cap sur une réhabilitation historique

Cap sur une réhabilitation historique

La bibliothèque Méjanes, depuis son ouverture sur le site de la Manufacture des Allumettes en 1989, a représenté un repère majeur dans la vie culturelle aixoise. Elle s’est inscrite dans le quotidien d’un grand nombre d’habitants, d’une génération à l’autre.

Faisant figure de bibliothèque pionnière il y a maintenant plus de trente ans, établissement alors parmi les plus reconnus en France, la bibliothèque Méjanes n’a cessé de renouveler son offre de collections, ses services, pour s’adapter à l’évolution des attentes des publics. Elle a progressivement élargi ses horaires d’ouverture, adopté la gratuité, développé une offre numérique qui lui a valu le label de Bibliothèque Numérique de Référence, déployé une programmation d’évènements toujours plus riche. Elle a conforté son réseau d’équipements en quartier et s’est dotée, en février 2020, d’un nouveau bâtiment pour son fonds patrimonial et pour les archives de la Ville (site Michel-Vovelle). Ce qui conduit à parler aujourd’hui des bibliothèques Méjanes.

C’est une transformation de grande ampleur des espaces et aménagements de la bibliothèque Méjanes - Allumettes que l’équipe municipale engage désormais. L’agencement des lieux, la configuration des accès et circulations, la majorité des équipements techniques, la plupart des aménagements de second œuvre et la quasi totalité du mobilier datent des années 80. Seule une profonde réhabilitation du site peut redonner à la bibliothèque Méjanes toute sa modernité et en faire la bibliothèque « troisième lieu », dans l’esprit duquel se conçoivent aujourd’hui de tels équipements : des lieux de découverte, de rencontre, de vie et d’émotion.

Le potentiel de la Manufacture des Allumettes reste exceptionnel : par son histoire, son ancrage dans la mémoire collective des Aixois, sa qualité architecturale, ses surfaces et ses volumes généreux, sa juxtaposition de bâtiments reliés entre eux par des rues couvertes qui en font une petite ville dans la ville… Ternie par les ans, la bibliothèque mérite de retrouver son éclat et de se mettre en position de reconquérir un public large et diversifié.

Une bibliothèque dans la cité

Au-delà du renouvellement profond de ses espaces, l’enjeu est également urbain : la bibliothèque Méjanes, dont l’installation dans la Manufacture des Allumettes (1989) puis l’inscription au cœur de la Cité du Livre (1993) étaient conçues comme une véritable charnière entre le centre historique et les nouveaux quartiers d’Encagnane et du Jas de Bouffan, se trouve aujourd’hui en partie déconnectée de son quartier et des flux de population importants qui la frôlent, par la Gare routière d’un côté, par les Allées provençales de l’autre, sans toujours la repérer et s’y arrêter.

En un quart de siècle, se sont en effet édifiées les différentes entités du Forum culturel, de part et d’autre de la voie ferrée désormais couverte : le Pavillon Noir - Centre Chorégraphique National (2006), le Grand Théâtre de Provence (2007), le Conservatoire de Musique Darius Milhaud (2013), auxquels on peut ajouter la bibliothèque patrimoniale et les archives Méjanes – Michel - Vovelle. La Manufacture (2022), regroupant galerie, amphithéâtre et cinéma, sous pilotage de la direction de la culture de la Ville, affirme à son tour son identité, au sein de ce Forum culturel, dont on trouve peu d’équivalents en Europe.
Le projet de réhabilitation de la Méjanes – Allumettes, bâtiment ancien aux côtés des édifices de facture contemporaine qui la surplombent, consiste à la fois à rejouer la carte de son ancrage dans un passé industriel et populaire, par son architecture à nouveau mise en valeur, et à regagner en modernité, en visibilité et en attractivité, par quelques transformations significatives : déplacement de l’entrée principale sur la rue des Allumettes, 1 % artistique, nouvelle signalétique extérieure et intérieure sont notamment de nature à reconnecter la bibliothèque avec son quartier et avec la ville.

Une nouvelle synergie avec tous les acteurs du Forum culturel s’en trouvera favorisée. Un rayonnement de la bibliothèque plus largement sur les territoires aixois et métropolitain est escompté.

Une bibliothèque, qui favorise et donne à voir les processus de création

Le projet de réaménagement doit permettre d’asseoir l’identité de la Méjanes dans ce paysage culturel et d’intégrer dans son fonctionnement une programmation événementielle et une action culturelle et éducative renouvelée et démultipliée, dans des conditions de production professionnelles.
Le soutien à la création contemporaine et sa valorisation sont inscrits comme un objectif stratégique à part entière du projet d’établissement. La programmation culturelle des bibliothèques se déploie tout au long de l’année avec une attention particulière portée à la programmation de spectacles vivants et de rencontres avec les artistes et les auteurs, certains très reconnus, d’autres émergents. Cela tout autant pour le grand public que dans le cadre de projets portés auprès de publics ciblés, notamment le public familial, les scolaires et les publics du champ social et du handicap.
La réhabilitation de la Méjanes – Allumettes apportera un éventail très large de nouveaux espaces capables d’accueillir toutes les formes et tous les formats d’évènements, soit dans des espaces dédiés et bien équipés (salle d’animation, salle d’exposition, ateliers), soit dans des espaces ouverts et situés au cœur des collections. Les accueils en résidence pourront par ailleurs s’y développer.

Trois années de travaux nous attendent désormais, de 2023 à 2025, pendant lesquelles les fermetures au public seront limitées : les bâtiments qui composent la bibliothèque seront fermés par zones successives, à tout moment l’accès aux collections et aux services sera assuré au moins partiellement, à l’exception de quelques mois de fermeture complète. Cap désormais sur une réhabilitation historique.