Place de l’hôtel de ville

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Sur cette place se trouvent trois éléments forts : l’hôtel de ville, sa fontaine et la halle aux grains.

Installé depuis le XIVe siècle au pied de la Tour de l’horloge, l’Hôtel de ville fut reconstruit en deux campagnes entre 1655 et 1678. La conception d’ensemble inspirée des palais italiens est l’œuvre de Pavillon, assisté des sculpteurs Rambot et Fossé. Deux séries de peintures se trouvent dans la salle des Etats de Provence, au premier étage : d’une part, les portraits des comtes de Provence et des rois de France, de l’autre, les grands travaux historiques. Le temps et la Révolution ont dépouillé la façade de sa riche ornementation.

La fontaine édifiée en 1755, surmontée d’une colonne romaine, est signée Chastel. Le décor monumental qui l’entoure lui donne beaucoup de caractère.

Construite à partir de 1754 la Halle aux grains, elle se caractérise par un avant-corps central, surmonté d’un fronton triangulaire protégeant un magnifique ensemble baroque sculpté, de la main de Chastel : ce sont les allégories du Rhône et de la Durance, sous les traits d’un homme et d’une femme représentées entourées de toutes les richesses agricoles issues des bienfaits de l’eau. Le pied de la déesse qui sort du fronton, symbolise les moments où la Durance sort de son lit… , subtile métaphore.