Le gros souper

Tradition provençale

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Evoquer le gros souper n’est pas chose facile.

C’est un repas conséquent mais maigre qui commence vers 19 heures.
Il réunit toute la famille. On aura gardé pour ce soir là les meilleurs
produits.

Il est composé d’un nombre important de plats maigres, sept étant le
nombre parfait en réminiscence des sept douleurs de la Vierge. Les mets sont
préparés avec soin, variant tout comme les desserts, d’une famille à l’autre,
d’une contrée à l’autre, selon le terroir, les productions, les classes sociales.
Le tout confondu, la liste pourrait être longue…

Nous citerons pêle-mêle : les escargots, les gratins de légumes (épinard,
chou-fleur), la carde, l’aïoli, les poissons (loup, muge, morue, anguille), les
omelettes (truffe, artichaut), la brandade, l’anchouiado
Les poissons sont généralement grillés, la morue ou l’anguille peuvent être
préparées en « rèito »(espèce de capilotade faite avec du poisson frit à la poêle auquel on ajoute une sauce au vin et aux câpres, mets provençal dont on fait particulièrement usage la veille de Noël.), le muge préparé aux olives et tous les légumes de maintes façons.


Service Affaires Provençales
Oustau de Prouvènço - Parc Jourdan - 8 bis Avenue Jules Ferry - 13100 Aix-en-Provence
Téléphone : 04 42 26 23 41 / Télécopie : 04 42 27 52 89