La Coupo Santo

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Le 30 juillet 1867, les félibres catalans offrirent aux félibres provençaux une coupe en argent ciselé en remerciement de l’accueil qu’ils avaient réservé au poète en exil Victor Balaguer.

Debout, deux figurines en costume latin représentent la Catalogne et la Provence autour d’un palmier supportant une conque de forme antique.

La réception de cette coupe donna lieu, de la part de Frédéric Mistral, à la composition d’un hymne enthousiasmant à sept couplets, « La Coupo » plus connue sous le nom de « Coupo Santo », qui est devenu l’hymne de la Provence.

Ce présent précieux n’est sorti de son coffre qu’une fois dans l’année, au cours du « Banquet de la Coupe » à l’occasion de la Santo Estello (congrès du Félibrige). Porteur d’une idée humaniste, il incarne le symbole de la fraternité entre les peuples.

Retrouvez la traduction de l’hymne de Frédéric Mistral en cliquant ici

PDF - 3 Mo