Sur la chute des cieux

Conservatoire Darius Milhaud

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Cette pièce achevée au début de l’année 2019, se veut d’abord un travail sur l’atmosphère sonore et le timbre. Divisée en trois mouvements joués sans interruption, elle peut s’écouter tel un unique et grand geste, un plongeon dans une atmosphère nocturne, parfois inquiétante. Divers éléments motiviques traversent l’ensemble de l’œuvre, et développent ainsi une forme en arche, dont le second mouvement, qui suggère une musique rituelle, se trouve être le sommet. Cette pièce marque également les intérêts naissant du compositeur pour la vocalité instrumentale. Les restes d’un lyrisme néo-romantique laissent place à un dialogue presque humain entre les différents protagonistes musicaux.