Rupture de barrage

Publié dans Mon cadre de vie - Explorer cette rubrique

Situé sur la commune de Saint-Marc-de-Jaumegarde à environ 7km de la limite de commune d’Aix-en-Provence, le barrage de Bimont a été construit entre 1947 et 1951 par le Département pour renforcer l’alimentation d’Aix-en-Provence et sa région
Il est alimenté par le bassin de l’infernet et l’eau du verdon.
Ouvrage majeur du patrimoine hydraulique, il est géré par la Société du Canal de Provence.
Il s’agit d’un barrage de type voûte-poids en béton de type A (plus de 15 millions de m3 de volume ou une hauteur de plus de 20 m). Sa hauteur maximale est de 87,50 m et l’altitue de la crête à 351,80 m NGF.
L’eau du barrage sert à la consommation urbaine et industrielle et à l’irrigation agricole

D’importants travaux de réfection et d’amélioration ont été effectués depuis 2016 ; la remise en eau progressive de la retenue est en cours depuis mai 2019 et devrait se terminer en 2022.

Le barrage fait l’objet d’une surveillance constante et d’opérations de maintennce préventive de la part de l’exploitant et de contrôles périodiques assurés par la Direction régionale de L’Environnement de l’aménagement et du Logement (DREAL).

Deux types de plans opérationnels sont prévus :
- le Plan de secours interne mis en oeuvre par l’exploitant
- le Plan Particulier d’intervention ou "ORSEC PPI" (PPI Bimont), approuvé en 2014, établi sous l’autorité du préfet, définit l’organisation des secours si les conséquences du sinistre affectaient les populations et l’environnement à l’aval du barrage.

Dans le cadre du PPI Bimont de 2014, l’installation de 9 sirènes supplémentaires dans la zone de proximité immédiate sur notre commune, de l’Arc de Meyran à Saint Pons était prévue et est aujourd’hui réalisée, portant à 11 le nombre de sirènes totales installées sur notre commune.

Ces sirènes sont testées tous les premiers mercredis de chaque trimestre à 12 h15 et diffusent un signal de type "corne de brume" de 12 secondes en cas d’essai .

En cas d’alerte le signal durerait 2 min . La fin de l’alerte serait annoncée par un signal continu de 30 secondes.

Le signal d’alerte signifie la prescription d’une évacuation immédiate vers des points hauts en dehors de l’onde de submersion et des points de rassemblement, et l’écoute des consignes des autorités (radios, automate...).

Les points de rassemblement sont flêchés et signalés dans les quartiers sud de la commune (voir cartes jointes).