Pavillon de Vendôme

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

(pavillon classé MH 1914 et jardin classé MH 1953)

Précédé d’un élégant jardin à la française, la « plus séduisante des folie » fut édifiée en 1665 sur l’ordre de Louis de Mercoeur, duc de Vendôme. Elle fut construite selon la légende, pour arbitrer ses amours avec Lucrèce de Forbin Solliès, dite la Belle du Canet. Le plan d’origine du pavillon (1665- 1668) par l’architecte Antoine Matisse abritait un escalier simple précédé par une galerie. Le pavillon devient vers 1682 la demeure de l’avocat de la Molle qui fait créer deux salons au rez-dechaussée et transforme le discret escalier en escalier de vanité. Au XIXe siècle Henri Dobler redessine le jardin à la française au tracé précis conçu pour valoriser l’architecture. Les religieuses s’en serviront d’infirmerie jusqu’au début du XXe siècle et le petit bâtiment à droite du Pavillon servira de chapelle.