Opération collège Campra

Archéologie préventive

Publié dans Mon environnement - Explorer cette rubrique

Période(s) : Moyen Age
Découverte(s) : Fortification du XVe siècle.

Situé en limite septentrionale du centre historique de la ville d’Aix-en-Provence, le collège Campra est installé dans un ancien séminaire du XVIIe siècle.
Cet établissement fait l’objet, depuis plusieurs années, d’un important programme de rénovation
et d’agrandissement qui prévoit notamment :
- la construction d’un nouveau bâtiment en façade du boulevard
Aristide-Briand,
- l’installation, au niveau de la place Lisse-Bellegarde, d’un nouvel accès pour les élèves.

Pour l’Antiquité, les observations menées en façade du boulevard Aristide-Briand et de
la place Lisse-Bellegarde ont montré que les terrains alors extra muros avaient été aménagés en
terrasse et dévolu à l’exploitation agricole. En dépit de la construction de l’enceinte qui intègre une
partie des terrains dans les remparts c’est une même vocation rustique qu’ils ont gardé durant
tout le Moyen Age comme en témoigne le plan d’Aix dressé par Belleforest en 1573.
Le rempart du XVe s. a été dégagé sur une longueur de 9,40m.
C’est un ouvrage massif construit dans une large tranchée et conservé sur une hauteur maximale de 2,30 m.
Le dégagement de son parement a révélé un chante-pleure (ouverture percée dans un mur) qui permet de restituer un sol de circulation intra muros à X mètres sous le sol actuel.
Les niveaux de circulation associés au rempart ont tous été détruits lors de la phase de travaux correspondant à l’édification des corps de bâtiment du Grand Séminaire (1658).
Le rempart a lui aussi été touché par cette nouvelle phase de travaux.
Son parement montre une reprise de la maçonnerie qui apparaît beaucoup plus hétérogène (emploi de moellons non calibrés, agglomérés dans un mortier de couleur orangée), le sondage de la cour a révélé son fossé défensif, elle devait être destinée à colmater une brèche dans la construction.

A l’occasion du programme de rénovation du collège Campra, une opération de sauvetage urgent a été menée sur l’emprise du bâtiment à construire en façade de la rue Pierre-et-Marie Curie et dans la cour du collège. Un nouveau tronçon du rempart et une tour de flanquement ont été mis au jour. Suivie sur une longueur de 10 m et dégagée une hauteur de 0,65 m.La présence d’un coup de sabre dans ces maçonneries trahit soit des étages de construction soit une reprise. Ces dégagements ont permis de restituer le tracé exact du rempart, montrant en particulier comment ce tracé a été infléchi pour se raccorder à la fortification du bourg Saint- Sauveur (XIe s.-XIIe s.)La connaissance de cette courtine Nord a été amendée grâce à la découverte d’une tour qui porte à trois le nombre de tours reconnues sur cette portion septentrionale de la fortification.
Il s’agit d’une construction pleine, de plan rectangulaire (6,60 m en façade et 4,30 m de large) dont la maçonnerie est identique à celle du rempart. Le chaînage d’angle a fait l’objet d’un traitement particulier avec l’utilisation de blocs en calcaire blanc. Seuls les joints sont enduits laissant la pierre de façade apparente. Les dimensions de cette tour correspondent à celles des tours qui sont conservées entre la Porte des Cordeliers et la Tour Bellegarde, où les façades mesurent en moyenne 6,70m.


DIRECTION ARCHEOLOGIE
MILLES (Route des) - 13100 AIX EN PROVENCE
Tel : 04 42 91 89 55 - Fax : 04 42 91 92 84
E-mail : direction-archeologie@mairie-aixenprovence.fr