Opération chapelle Notre Dame de la Consolation

Archéologie préventive

Publié dans Mon environnement - Explorer cette rubrique

Période(s) : Moderne
Découverte(s) : Un cimetière sous le parvis.

Le suivi archéologique des travaux réalisés sur le parvis de la chapelle Notre-Dame-de-Consolation, avenue Philippe-Solari a consisté dans l’observation de quatre tranchées ouvertes pour améliorer le réseau d’eau pluvial de la place.

Le site se trouve dans une zone située au nord de la ville antique, extra muros, et occupée par un faubourg qui a été mis en lumière, en 1986, à la faveur des travaux d’aménagement de l’avenue Philippe-Solari.
Les recherches n’ont pas livré de vestiges significatifs pour l’Antiquité , période durant laquelle le site est occupé par un faubourg.

L’essentiel des structures mises au jour se rapportent à l’environnement de la chapelle Notre Dame de Consolation. Cet édifice qui a succédé à la chapelle Saint-André, n’a pris ce vocable qu’en 1328.
L’orientation du bâtiment fut inversée, ce qui a entraîné la destruction du chœur originel, reporté à l’ouest, et l’aménagement, à son emplacement, d’un parvis. Ce parvis a été ceint par un mur de clôture dont les maçonneries ont été reconnues au sud et à l’est ;
enclos à l’intérieur duquel ont été découverts 3 sépultures.