Les carrières de Bibémus

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Les carrières de Bibémus font partie du grand site Sainte-Victoire. Situé sur le revers du plateau dominant la vallée du Tholonet, Bibémus désigne un plateau rocheux dont une partie (environ 7 ha) a longtemps servi de carrières de pierre. Leur exploitation remonte à l’Antiquité et a servi pour la construction d’Aix aux XVIIe et XVIIIe siècles. La texture spécifique de la roche de Bibémus lui donne une couleur ocre jaune lumineux.

L’esprit des lieux
Pénétrant dans une carrière abandonnée, le visiteur change d’univers, s’immerge dans une forêt « dorée ». Il entre en rapport avec la pierre (taillée en falaises suspendues, formant des niches, des creux et des à-pics) et avec la végétation (de pins, d’arbousiers, de chênes et de cistes).
En 1921, Léo Marchutz rencontre K.E. Osthaus, fondateur du musée d’Essen, qui avait rendu visite à Cézanne en 1906 et lui avait acheté deux grands tableaux : Carrière à Bibémus et Bellevue. Osthaus racontait que Cézanne, montrant du doigt une de ses peintures, lui dit : « J’ai voulu rendre la perspective par la couleur ». L’argument majeur qu’utilisa Marchutz pour organiser à Aix-en-Provence l’exposition de 1956 (au Pavillon de Vendôme) fut qu’il « fallait voir ces tableaux à l’endroit où ils avaient été peints ».
A partir de 1888 les carrières de Bibémus sont une des sources d’inspiration de Cézanne. Ce site fascine l’artiste, après Gardanne, l’Estaque, le Jas de Bouffan, la Sainte-Victoire … Situé sur le revers du plateau dominant la vallée du Tholonet, Bibémus désigne un plateau rocheux dont une partie a servi de carrières de pierre depuis l’Antiquité. La couleur dorée que l’on retrouve sur la plupart des façades des hôtels particuliers d’Aix ( et l’Hôtel de Ville) est due à cette pierre.

Le site de Bibemus est propriété de la Ville d’Aix-en-Provence depuis 1998 grâce au legs consenti par l’Américain Georges Bunker à la condition expresse « qu’il n’y ait pas d’exploitation commerciale mais que ce lieu soit conservé comme parc public à la mémoire de Paul Cézanne ».

Accès : bus n°4 au départ de la Rotonde arrêt "Trois Bons Dieux" stationnement des véhicules légers : parking des Trois Bons Dieux

Parcours difficile pour les personnes à mobilité réduite
Chaussures adaptées à la marches recommandées