Incendie - Feux de fôrêt

Publié dans Mon environnement - Explorer cette rubrique

Comportant plus de 6000 ha d’espaces boisés Aix en Provence est particulièrement vulnérable aux feux de forêt. Cette vulnérabilité est renforcée par l’essence même de la végétation très inflammable, les conditions climatiques de la région (vent sécheresse ), la négligence humaine ou ce qui est pire l’acte cruel de vandalisme.
Les zones à risque se situent sur la chaîne de la Trévaresse, le massif du Montaiguet, les plateaux de l’Arbois et de Bibémus.
Pour prévenir le risque incendie la commune s’est dotée d’un comité feu de forêt rassemblant des bénévoles volontaires chargés de surveiller, patrouiller dans les massifs forestiers et de soutenir les services d’incendie et de secours .

Des aménagements nécessaires à la défense contre les incendies sont réalisés : débroussaillement, entretien et création de pistes, de points d’eau, de pare-feux
Le Centre de Secours principal et le Comité Communal de Feux de Forêt (CCFF) participent aux dispositifs préventifs sur le terrain dans les zones sensibles.
Le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et Secours exerce une surveillance par voie aérienne et par vigie. Sur le terrain, le centre de Secours Principal participe aux dispositifs.

Par ailleurs, la Mission Environnement et Risques Majeurs de la ville d’Aix en Provence est chargée d’informer les propriétaires sur leurs obligations et de contrôler le débroussaillement des parcelles situées en espaces boisés.

L’emploi du feu est réglementé dans les espaces sensibles en fonction de la période et des conditions climatiques du moment. Tout brûlage doit faire l’objet d’une autorisation délivrée par le Maire de la Commune après avis des services d’incendie et de secours ( Modèle de demande jointe ).
Tableau des niveaux de danger du feu de forêt issu de l’arrêté du 19 février 2007 relatif à l’emploi du feu dans les espaces sensibles :

Le niveau de danger est défini en fonction de la situation météorologique et de la période de l’année

En niveau de danger de feu orange , rouge et noir , il est interdit de fumer ou de jeter des objets comme des mégots y compris sur les voies et leurs abords.

Les consignes de sécurité à respecter :

Adoptez les bons réflexes
- Ne jamais approcher jamais à pied ou en voiture d’un feu de forêt.
- Ouvrir votre portail pour faciliter l’accès des pompiers.
- Fermer les bouteilles de gaz situées à l’extérieur et éloignez-les si possible du feu.
- Enfermez-vous dans un bâtiment solide et bien protégé. C’est le meilleur abri, car le passage du feu ne dure pas très longtemps.
- Fermer les volets pour éviter de provoquer des appels d’air.
- Humidifier les parties sensibles (portes, volets boiseries...)
- Avertir les services d’urgence (pompiers, police…) le plus rapidement possible
- Ne plus téléphoner ensuite, afin de libérer les lignes pour les secours.
- Se signaler aux secours.
- Écouter les sirènes et suivre les consignes particulières des autorités sur les radios FM locales conventionnées, sur Aix (France Inter 91.3 MHz, Radio Star 92.3 MHz, France Bleu Provence 103.6 MHz, RMC Info 104.3 MHz, Trafic FM 107.7 MHz).
- Garder près de soi les objets de première nécessité (papiers personnels : carte d’identité, passeport, carte « Vitale », assurance maison, médicaments d’urgence…).
- Attendre les consignes pour sortir
- Après : s’informer, évaluer les dégâts et les points dangereux, signaler tout point suspect aux autorités…

Conseils préventifs
- S’informer en mairie des risques encourus, des consignes de sauvegarde et des plans d’intervention
- Reconnaître les signaux d’Alerte (sirène), et en prendre activement connaissance en groupe et en famille (protection, point de ralliement…).
- Avoir à portée de main des équipements nécessaires ( fréquemment vérifiés) : radio portable (avec piles ou batteries), lampe de poche, eau potable, papiers personnels, médicaments d’urgence.
- Débroussaillez 50m autour de votre habitation et 10m de part et d’autre des voies d’accès

Les consignes relatives au débroussaillement
- Détruire ( couper ) la végétation herbacée et ligneuse qui se trouve au ras du sol ;
- Élaguer les arbres conservés jusqu’à une hauteur minimale de 2 m
- Réduire la densité des arbres conservés de manière à ce que leur houppier ( branches supérieures ) soit séparé d’une distance d’au moins 2m
- Enlever les branches et les arbres qui se situent à une distance à moins de 3 m d’une façade de maison ou surplombant son toit 
- Éliminer les résidus ( les troncs, les branches et les broussailles ) par divers moyens ( broyage, évacuation ou brûlage ) en respectant les règles relatives à l’emploi du feu.

Pour plus de renseignements :
Direction Environnement et Risques majeurs
04 42 28 07 76