Hôtel d’Estienne de Saint-Jean

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

(classé MH 1937)- Musée du vieil Aix

Joseph de Martiny, trésorier général de France, reconstruit en 1671 la maison familiale de son épouse, Françoise d’Estienne-de-Saint-Jean ; de cette époque datent l’escalier et le décor peint du rez-de-chaussée. La façade sera refaite entre 1679 et 1681. Son ordonnance colossale et sobre, a été longtemps attribuée à Puget comme celle de l’hôtel de Boyer d’Eguilles. Mais on pense désormais que les maîtres d’œuvre sont Jean et Laurent Vallon. Depuis 1932, deux niveaux de l’hôtel ont été aménagés pour le Musée du Vieil Aix. Il abrite les collections rassemblées par Marie d’Estienne-de-Saint-Jean évoquant les traditions d’Aix et de son terroir.

Les Jeux de la Fête-Dieu
La Fête-Dieu, fête du Saint-Sacrement ou Corpus Christi, est célébrée le jeudi
qui suit la Trinité, c’est-à-dire soixante jours après Pâques, par des processions
publiques. Une tradition tenace attribue la paternité de ces jeux au roi René à
une date incertaine, 1462 ou 1474. D’après l’historien Pitton, ces Jeux existaient
bien avant le XVe siècle. La seule référence à cette célébration qui se déroulait le
jour de la Fête Dieu apparaît dans les livres de comptes du roi René de l’année
1472 et concerne l’acquisition d’un habit qu’il se fit faire pour cette occasion.
Dans l’hôtel d’Estienne de Saint-Jean est conservé un paravent du XVIIIe siècle
célébrant ces jeux de la Fête-Dieu.