Bénédiction des Calissons

Publié dans Culture à Aix - Explorer cette rubrique

Initiée dans les années cinquante par Marcel Provence, la vingtième Bénédiction des Calissons aura lieu à Aix-en-Provence.

La référence au vœu Martelly de 1630 marque l’attachement pour un fait religieux, temps fort de la vie aixoise au XVIIème siècle. Devant la crainte de la reprise d’une épidémie de peste, se placer sous la protection divine semblait être le seul recours.
Pour honorer le vœu, la procession partait de la cathédrale Saint Sauveur pour se rendre à Notre-Dame-de-la-Seds, les consuls et autres édiles locaux se plaçaient derrière le clergé. Aujourd’hui l’ordonnancement de la cérémonie est différent, même si l’ont peut noter la présence d’édiles locaux : maire, conseillers municipaux, régionaux, certains ceints de leur écharpe officielle.

Depuis des années, des aixois passionnés se sont battus pour obtenir le retour des cloches de l’Église Saint-Jean de Malte, « empruntées » en 1793 par le général Bonaparte, fondues puis canonisées pour le siège de Toulon. Grâce au soutien de la mairie de Toulon, l’Arsenal militaire a bien voulu offrir d’authentiques restes de ces canons à la fonderie Savoyarde Paccard, pour couler les 3 cloches qu’il sera possible de découvrir, cette année encore, dans une chapelles de l’Église Saint-Jean de Malte.