Réhabilitation de la bibliothèque Méjanes : c’est parti pour la phase 1

2023 marque le début des travaux de réhabilitation de la bibliothèque la Méjanes. Ce vaste chantier, estimé à 24 millions d’euros, a été divisé en trois phases, pour permettre à la bibliothèque de maintenir son activité tout au long des travaux.

Gros-œuvre, isolation, électricité, accès, mais aussi nouvelle organisation des espaces et des collections, signalétique et mobilier, tout sera passé en revue, avec en point de mire le confort des utilisateurs. Un vaste chantier divisé en 3 phases, pour permettre à la bibliothèque de maintenir son activité, même si quelques fermetures ponctuelles seront nécessaires. La première phase qui devrait débuter en juin 2023 pour une durée de 16 mois consistera à rénover les bâtiments des Grandes Allumettes, côté rue Jean de La Fontaine, incluant la salle de cinéma et l’actuel espace informations-actualités, les rues couvertes ainsi que le bâtiment central qui abrite en ce moment la Fondation Saint John Perse et les bureaux de l’Institut de l’image.

Ce qui change pendant les travaux

Durant les travaux, la bibliothèque va proposer des services adaptés tout en conservant ses horaires habituels, du mardi au samedi, de 10h à 19h. L’accueil sera renforcé pour informer et orienter le public sur les travaux en cours. La majeure partie des collections sera disponible en libre accès ou sur demande. L’emprunt et la réservation seront toujours possibles et une programmation culturelle sera relocalisée dans la ville. Il sera néanmoins toujours possible de séjourner à la bibliothèque, en fonction de l’espace disponible et ce malgré un nombre de places assises réduit. Enfin, les bibliothèques du réseau ainsi que le médiabus continueront d’accueillir le public, selon leurs modalités de fonctionnement habituelles.

Une réhabilitation historique

En 2023 et jusqu’en 2026, la bibliothèque la Méjanes s’apprête à vivre une réhabilitation historique. Le budget travaux, estimé à 24 millions d’euros, s’explique en grande partie par la nature du bâtiment dont les équipements datent majoritairement de 1989, avec des niveaux de réglementation et de confort très éloignés des standards actuels. 80 % de l’enveloppe budgétaire seront consacrés à la partie technique, électricité, gros œuvre, ventilation... et bien entendu isolation thermique. Les 20 % restants seront dédiés aux aménagements intérieurs et à la décoration.

Festival Basses Fréquences

Culture & Patrimoine

Festival Basses Fréquences

Du 2 au 5 mars 2023

"David Hockney, collection de la Tate"

Culture & Patrimoine

"David Hockney, collection de la Tate"

Du 28 janvier au 28 mai 2023