Innovation

Quand 1+1 font plus que deux

Le 26 octobre dernier, les dirigeants des sociétés Coppernic et Crosscall ont rencontré une délégation transversale du ministère des Armées afin d’imaginer ensemble des sujets où la mise en commun des domaines d’excellence de ces deux sociétés aixoises serait possible.

Le jour où Coppernic, une entreprise spécialisée dans la conception de terminaux mobiles professionnels pour le contrôle des biens et des équipements, rencontre Crosscall, qui fabrique des smartphones tout-terrain sans obsolescence programmée et durable, cela donne un outil pratique, malléable, et « Made in France » de la conception à la réalisation. Et c’est précisément cette possible synergie entre des sociétés ultra pointues qu’une délégation du ministère des Armées est venue mettre en lumière au siège des 2 entreprises aixoises.

Une délégation composée du directeur de l’Agence numérique de la Défense, de celui du programme SILRIA (Système d’information logistique de suivi de la ressource inter-armée) et du vice-président du Groupement des intervenants du numérique pour la Défense. Les 2 firmes sont bien connues des ministères régaliens puisqu’elles leur fournissent déjà du matériel hautement sécurisé.

Coppernic livre des terminaux mobiles équipés de lecteurs à Radio-Identification (RFID) qui sont destinés à assurer une traçabilité des équipements utilisés par les forces françaises en métropole et lors d’opérations extérieures. Quant à Crosscall, elle équipe gendarmes et policiers en tablettes et smartphones. Des savoirs faire que l’Agence numérique créée il y a un an au sein du ministère des Armées souhaitait voir sur place afin de les valoriser, tout en créant des synergies. « L’objectif final est de favoriser les écosystèmes, afin que 1+1 fasse plus que 2 et que ce soit un vecteur de croissance économique et d’emplois pour les territoires » avait conclut cette rencontre Philippe Vertuaux, le vice-président du Groupement des intervenants du numérique pour la Défense. Un atout supplémentaire pour notre territoire donc.