Méjanes et calendal : début du relogement

Méjanes et calendal : début du relogement

45 logements sont désormais vides de toute occupation, sur les 254 concernés par la démolition.

Le 26 juin 2022, tous les acteurs du programme de rénovation du quartier se sont retrouvés pour la signature d’une charte de relogement et d’une convention interbailleurs. Ces deux documents fixent les conditions du déménagement des habitants du Méjanes et du Calendal.

En effet, après la démolition de l’ancienne école maternelle Jean Giono et du bâtiment de propreté de l’administration des phares et balises maritimes, celle des bâtiments Méjanes et Calendal se prépare.

Mais pour ce faire, il va d’abord falloir reloger l’ensemble des foyers concernés par l’opération. Leur relogement se fera en fonction de leurs souhaits exprimés dans une enquête sociale réalisée par l’association Solidaires pour l’Habitat (Soliha Provence).Retour ligne automatique
Actuellement, 45 appartements sont inoccupés, dont 25 suite à des relogements. La plupart des déménagements se sont faits au sein même du quartier.

Soliha continue de rencontrer et d’informer, l’association tient des permanences dans ses locaux au 34 boulevard du Docteur Schweitzer tous les jours sauf le mercredi.