Le festival prend de l’envergure

Archive

La manifestation estivale emblématique enrichit cette année sa programmation avec dix productions lyriques.

Le festival prend de l'envergure

Pierre Audi, le directeur du Festival d’Aix-en-Provence, n’avait pas caché sa satisfaction à l’issue de la dernière édition. Après une année 2020 en version exclusivement numérique, la reprise de l’été 2021, toujours en pleine pandémie mais sans restriction de jauge, a en effet satisfait les plus hautes espérances. La manifestation lyrique estivale a affiché un taux de remplissage à 85 % et plus de 38 000 places vendues.

C’est donc galvanisé par ces vents porteurs et ravi de ce succès public et critique que Pierre Audi, dont le mandat vient d’être renouvelé pour quatre ans, a préparé une 74e édition à l’intitulé évocateur « Traverser l’épreuve et renaître » qui se déroule jusqu’au 23 juillet. Une programmation encore plus étoffée que la précédente : sept productions scéniques, dont deux créations mondiales, trois opéras en version de concert, quatorze concerts et récitals…

L’édition 2022 du rendez-vous aixois a commencé, hors les murs, avec la Symphonie n° 2 « Résurrection » de Mahler mise en scène par Romeo Castellucci au Stadium de Vitrolles. La lumière est revenue dans l’énorme cube de béton noir signé par Rudy Ricciotti. Et cela n’a pas été sans difficulté et de lourds travaux... Le bâtiment était
totalement saccagé. Plus d’eau, plus d’électricité, plus de sièges… Mais le Stadium a gardé son acoustique exceptionnelle prévue à l’origine pour des scènes rock. Le nombre de places assises avoisine les 1 200 sièges.

Le Festival se poursuit à Aix autour des œuvres de Strauss, Mozart, Rossini,
Monteverdi, et des opéras tout neufs de Pascal Dusapin et Bushra El-Turk.

Agenda culturel

Culture & Patrimoine

Agenda culturel

"David Hockney, collection de la Tate"

Culture & Patrimoine

"David Hockney, collection de la Tate"

Du 28 janvier au 28 mai 2023