Le domaine du Jas de Bouffan prépare sa réouverture

2023 s’annonce comme la dernière ligne droite pour le réaménagement du domaine du Jas de Bouffan. Sa réouverture au public, prévue dans deux ans, coïncidera avec la grande exposition "Cezanne 2025".

En haut à gauche, la verrière de Cezanne a retrouvé sa place

La réouverture de l’emblématique domaine du Jas de Bouffan - dans lequel Cézanne a vécu et peint de 1859
à 1899 - est un projet majeur de la Ville. Elle se profile à l’horizon de l’événement « Cézanne 2025 », au cours duquel sera organisée au musée Granet une exposition.
Elle sera associée aux visites sur les principaux sites cézanniens, que sont le domaine du Jas de Bouffan,
l’atelier des Lauves et les carrières de Bibémus.
La première tranche de travaux de restauration qui consistait à réhabiliter la bastide et une partie de son parc paysager s’est achevée fin 2020. Côté bastide, tout le gros œuvre a été repris, mêlant enduits de façades, charpente, électricité... La grande verrière, réalisée jadis à la demande de Louis-Auguste Cézanne pour l’atelier de son fils Paul a retrouvé sa place. Le jardin accueille désormais des arbustes, des arbres fruitiers ainsi qu’une prairie. Bassin, fontaines d’agrément et statues en terre cuite ont été restaurés. Enfin, la distribution des eaux d’irrigation par gravité, reliée à des martellières faisant autrefois office de système d’arrosage, a retrouvé ses fonctions, renouant ainsi avec le passé agricole de la propriété. En 2023, place à la création d’un bâtiment contemporain. Il sera conçu comme une arche, entre l’environnement urbanisé des quartiers ouest d’Encagnane et du Jas de Bouffan, et l’univers cézannien encore préservé, au sein du domaine. Pour l’heure, un concours d’architecture pour la réalisation du bâtiment d’accueil, sur le côté sud de la propriété, surplombant l’avenue de l’Europe est en cours.

Des consultations ont été lancées pour le recrutement de deux groupements d’architectes. Un pour la partie classée monument historique composée de la bastide, du parc et de l’orangerie. Le second, pour les ouvrages non classés, dont notamment la ferme et le hangar destinés à devenir des espaces pédagogiques et de médiation. Une équipe de muséographie et de scénographie a également été recrutée.

L’atelier Cezanne comme à l’origine

Niché sur la colline des Lauves, l’atelier Cézanne, composé d’un mas-bastide et d’un jardin historique, va faire l’objet d’une réhabilitation, avec toujours en ligne de mire, l’année « Cézanne 2025 ». L’objectif est de libérer le mas de tous les espaces « techniques » afin de le consacrer exclusivement à la visite des lieux de vie de Cézanne. Les locaux fonctionnels et ceux dédiés à l’accueil du public seront installés dans la « maison Bellevue », située en contrebas et propriété de la Ville depuis 2018. Une passerelle réunira les deux parcelles.

1ère édition du Festival International de Choro

Culture & Patrimoine

1ère édition du Festival International de Choro

Du 10 au 19 février 2023

Agenda culturel

Culture & Patrimoine

Agenda culturel

Mes vacances aux musées

Culture & Patrimoine

Mes vacances aux musées

Du 13 au 17 février 2023