La campagne Mars Bleu : le dépistage du cancer colo-rectal

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Chaque année au mois de mars, cette campagne nationale de mobilisation contre le cancer colorectal "Mars bleu", pilotée par le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut nationale du cancer (Inca), sensibilise la population et les professionnels de santé sur l’importance du dépistage.
A cette occasion, plusieurs actions vont être menées dans notre territoire.

Les actions proposées

  • La Région Sud propose tout le mois de mars une course connectée "Mars bleu connecté". seul(e) ou en équipe, à vélo, à pied ou à la nage, soutenez le dépistage du cancer du côlon. L’inscription gratuite est à faire via le QR Code.
  • Le 12 mars 2022, le long du cours Mirabeau, une opération ballons bleus est organisée sur toute la journée. Près de 300 ballons gonflés à l’hélium, sont accrochés sur le mobilier urbain. Opération sur une journée. Partenariat entre la Ville et le CRCDC SUD PACA. Les passants peuvent récupérer un ballon avec un flyer de sensibilisation.
  • Comme chaque année, l’Hôpital Privé de Provence met en lumière cette campagne dans son grand hall. L’Hôpital accueille l’exposition « Dépist’Art » et affiche de nombreuses informations. Il organise également des rencontres avec un médecin Hépato-Gastro-Entérologue oncologue et une infirmière de coordination sur un stand de prévention les mercredis 2, 16 et 30 mars (ballons, affiches, démonstrations d’utilisation du test).
  • La Clinique AXIUM organise des actions en faveur du grand public (diffusion de spots publicitaires à l’accueil, affichage, publication sur le site internet et les réseaux sociaux), des patients hospitalisés (distribution de livrets d’information) et de leur professionnels (tenues bleues…).

L’organisation du dépistage

Le cancer colorectal, ou cancer du côlon et du rectum, touche chaque année plus de 43 000 personnes en France (dont environ 23 000 hommes et 20 000 femmes). Il est l’un des plus fréquents en France et il est responsable de plus de 17 000 décès par an.
Pourtant, s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Dans plus de 80 % des cas, il provient d’une tumeur bénigne qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse.

Les hommes et les femmes âgés de 50 à 74 ans sont invités tous les 2 ans à se rendre chez leur médecin traitant qui décide, en fonction des antécédents, de l’opportunité de faire ou non un test immunologique. Si le patient ne présente pas de risque particulier nécessitant un suivi adapté, le médecin délivre un test de dépistage à faire chez lui.
Ce test consiste à rechercher du sang sur des fragments de selles. Il est simple, rapide et est à faire chez soi. Il permet de prélever de manière très hygiénique un échantillon des selles grâce à une tige à replacer dans un tube hermétique. Lorsque la recherche est positive, le patient est invité à faire réaliser une coloscopie par un gastro-entérologue. La coloscopie permet de détecter le cancer colorectal, mais également d’enlever des tumeurs bénignes susceptibles de se cancériser.
Le kit est remis gratuitement par le médecin traitant à son patient et l’analyse du test est automatiquement prise en charge à 100% par l’Assurance maladie. L’envoi de l’échantillon pour analyse se fait gratuitement par La Poste, dans une enveloppe T fournie avec le test. Les résultats sont adressés directement à la personne ainsi qu’à son médecin traitant.