La Métropole va gérer les parkings aixois... Les élus contestent la délibération au Tribunal administratif

Lors du conseil métropolitain qui s’est tenu cet après-midi, l’assemblée délibérante a voté l’intérêt métropolitain (délibération 002) pour les parkings aixois. Au nom du groupe « Aix-Pays d’Aix » Sophie Joissains a présenté un amendement permettant aux maires de conserver la compétence de leurs parkings lorsqu’ils font partie d’une politique de centre ville. C’est ce que permet la loi.

Avec cet amendement, le maire d’Aix a porté la parole des Aixois dans un dossier majeur pour leur quotidien. Un enjeu qui fédère majorité et opposition puisque Marc Pena (élu du groupe Aix en Partage) et Philippe Klein (élu du groupe Aix au cœur) ont voté pour. Tout comme des élus pro métropolitains, comme Jean-Pierre Serrus, Vice-Président de la Région en charge de la politique des transports et de la mobilité durable qui a voté pour l’amendement. Quand à la majorité municipale marseillaise, elle s’est abstenue.

En perdant la gestion des parkings, la ville ne sera plus maître de sa politique tarifaire (grille tarifaire comparative des parkings aixois avec les autres villes en annexe).

Rappelons que la ville d’Aix a fait des prix bas de son stationnement un marqueur de sa politique d’attractivité du centre-ville.

Face à la concurrence des centres commerciaux de périphérie et du e-commerce, il s’agit là d’une nécessité vitale pour préserver le dynamisme commercial, événementiel et culturel du centre, fragilisé par la concurrence dématérialisée, les crises successives et souvent par le niveau de prix des baux commerciaux.

L’amendement n’ayant pas été retenu, le groupe « Aix-Pays d’Aix » a annoncé qu’il allait faire un recours au tribunal administratif contre la délibération 002.

A l’issue de la séance, Sophie Joissains expliquait : « Je suis fermement opposée à la volonté métropolitaine de gérer nos 8 parkings La Métropole centre-ville. J’ai proposé un amendement en ce sens lequel au vu de l’enjeu pour les communes et les aixois, a été voté par l’opposition aixoise, Marc Pena et Philippe Klein.
J’engage donc une procédure contentieuse contre cette décision au nom de la ville afin que la métropole ne gère pas les parkings des aixois en décidant notamment d’une possible hausse de tarification »
.

Documents joints