Guérir du ressentiment et le Courage de la nuance

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

L’atelier de la langue française propose deux rencontres retransmises en direct, avec Cynthia Fleury puis avec Jean Birnbaum, le 18 et le 26 novembre

Guérir du ressentiment avec Cynthia Fleury

Certains livres connaissent un écho profond au moment de leur parution, parce qu’ils répondent à une expérience intime de leurs lecteurs. C’est le cas de Ci-gît l’amer. Guérir du ressentiment. Dans cet essai au croisement de la psychanalyse et de la philosophie politique, Cynthia Fleury alerte sur la rumination et ces postures victimaires qui nous empoissonnent individuellement et collectivement. Chacun connaît ce chemin vers la rancœur, cette perte de discernement et cette rage de l’impuissance. Mais comment faire lorsque toute la société s’y abyme et -ce faisant - s’abîme ?

Cynthia Fleury est philosophe et psychanalyste. Elle est notamment l’auteur des Pathologies de la démocratie (Fayard, 2005), de La Fin du courage : la reconquête d’une vertu démocratique (Fayard, 2010) et de Le soin est un humanisme (Gallimard, 2019). Ci-gît l’amer est son dernier ouvrage.

Jeudi 18 novembre 2021
18 h 30
Villa Acantha
9, avenue Henri Pontier
Aix-en-Provence

Sur réservation : www.atelier-languefrancaise.fr

Cet événement est réservé aux adhérents 2021 de l’association l’Atelier de la langue française.

Jean Birnbaum : le courage de la nuance

« Nous étouffons parmi des gens qui pensent avoir absolument raison », disait Albert Camus, et nous sommes nombreux à ressentir la même chose aujourd’hui, tant l’air devient proprement irrespirable. Les réseaux sociaux sont un théâtre d’ombres où le débat est souvent remplacé par l’invective : chacun, craignant d’y rencontrer un contradicteur, préfère traquer cent ennemis. Au-delà même de Twitter ou de Facebook, le champ intellectuel et politique se confond avec un champ de bataille où tous les coups sont permis. Partout de féroces prêcheurs préfèrent attiser les haines plutôt qu’éclairer les esprits.

Avec ce livre, Jean Birnbaum veut apporter du réconfort à toutes les femmes, tous les hommes qui refusent la « brutalisation » de notre débat public et qui veulent préserver l’espace d’une discussion aussi franche qu’argumentée.

Vendredi 26 novembre 2021
18 h 30
Villa Acantha
9, avenue Henri Pontier
Aix-en-Provence

Cet événement est réservé aux adhérents 2021 de l’association l’Atelier de la langue française.
Sur réservation : www.atelier-languefrancaise.fr