Essais des nouvelles sirènes du réseau d’alerte d’Aix

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

A partir du 1er juin 2019, un réseau de 11 sirènes au total, réparties le long du bassin versant de l’Arc, du Pont des trois Sautets jusqu’à Saint Pons (zone de proximité immédiate du barrage), sera opérationnel.

Installées par la société du canal de Provence dans le cadre du Plan particulier d’intervention du barrage de Bimont, avec un partenariat de la Ville, elles ont pour objectif d’alerter, en phase d’urgence, la population présente localement en cas de danger imminent ou en cours.

Les premiers essais auront lieu le mercredi 5 juin prochain. Aucun comportement réflexe de sauvegarde n’est attendu de la part de la population à cette occasion.

Emplacement des sirènes

  • avenue Arc de Meyran (P Krypton)
  • rue Pascal Fieschi (RDT 13)
  • rue Marcelle Isoard (cuisine centrale)
  • rue Guillaume du Vair (carrefour)
  • avenue du club hippique (fourière)
  • Avenue Henri Couton , les Milles (gymnase Castel) ,
  • chemin de la Valette (cimetière des milles),
  • chemin de la Couronnade (site SCP)
  • rue du lieutenant parayre (ENSOSP).

Sur la commune, ces sirènes pourraient sonner afin de diffuser l’alerte :

  • en cas de risque de rupture du barrage de Bimont avec le signal spécifique barrage- « cornes de brume » (déclenchées par la SCP), d’une durée de 2 mn, impliquant alors pour la population un comportement réflexe d’évacuation immédiate vers des points hauts ou des points de rassemblement.
  • pour les autres risques et en cas de danger imminent ou en cours, (déclenchées par la Ville) avec le « signal SAIP » d’une durée de 5 mn au total (trois séquences de 1 mn 41s, signal montant et descendant) impliquant alors pour la population un comportement réflexe de sauvegarde.

A partir du 5 juin, les sirènes seront testées :

  • le premier mercredi du mois pour le signal SAIP avec une durée de 1 min 41 s correspondant à une séquence du signal d’alerte.
JPEG - 15.2 ko
Essai du signal national alerte mensuel , durée 1 mn 41 sec




  • les premiers mercredis de chaque trimestre en mars, juin, septembre et décembre à 12h15, avec le son de type corne de brume, et un cycle de 12 secondes soit trois émissions sonores de 2 secondes séparées par un intervalle de 3 secondes


    JPEG - 32.9 ko
    Essai du signal corne de brume : trimestriel, durée 12 secondes






    Le choix des emplacements et la hauteur des mâts ont été étudiés pour permettre au signal produit de couvrir suffisamment le bruit ambiant (émergence de 10 dBA) dans la zone de submersion du barrage de Bimont.

Des essais acoustiques auront lieu à l’occasion des premiers essais le 5 juin.

PDF - 2.2 Mo
Cliquez sur l’image pour agrandir

LE BARRAGE DE BIMONT

Le barrage de Bimont, ouvrage majeur du patrimoine hydraulique régional exploité par la Société du Canal de Provence, est doté d’un Plan Particulier d’Intervention (PPI) mis en oeuvre par la Préfecture. Le PPI est un dispositif local défini en France pour protéger les populations, les biens et l’environnement et pour faire face aux risques particuliers liés à l’existence d’installations industrielles ou de barrages importants.

Dans le cas du barrage de Bimont, le PPI est approuvé par le Préfet des Bouches-du-Rhône et révisé tous les 5 ans. Il prend en compte l’analyse du risque sismique et de crues, mais aussi la conduite à tenir en cas d’alerte. Il est approuvé par le Préfet et prévoit, en cas de signes pouvant conduire à la rupture du barrage :

  • l’alerte des populations par un réseau d’alerte, constitué de sirènes du type corne de brume mises en place par la Société du Canal de Provence dans la zone de proximité immédiate,
  • l’organisation des points de rassemblement dans les communes et de tous les moyens de secours (sapeurspompiers, médecins, gendarmerie, équipement, etc.).

En conséquence, si aucun comportement réflexe n’est attendu lors des essais, il est important de savoir reconnaître les différents signaux en cas d’alerte et de connaître la conduite à tenir correspondante.

Consulter l’article correspondant : les signaux d’alerte et les comportements associés