Covid-19 / Point de situation du 1er juin 2021

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Une cellule de crise se tient chaque semaine fin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire Aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.

CELLULE DE CRISE DU MARDI 1ER JUIN 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Sophie Joissains, en présence des élus municipaux, Marie-Pierre Sicard-Desnuelle, Laurent Dillinger, Michael Zazoun, Sylvain Dijon, d’un représentant de la police nationale, du directeur du centre hospitalier d’Aix, Nicolas Estienne, ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie. L’opposition municipale a été représentée par Marc Pena et Béatrice Bendele.

POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

- Personnes hospitalisées au sein des services de réanimation : 6 personnes hospitalisées au Centre Hospitalier d’Aix et 2 à Axium (les chiffres de l’Hôpital privé d’Aix n’ont pas été communiqués).

- Personnes hospitalisées hors services de réanimation : 22 personnes hospitalisées au Centre Hospitalier d’Aix et 0 au sein de la clinique Axium (les chiffres de l’Hôpital privé d’Aix n’ont pas été communiqués).

ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À AIX

La semaine dernière, le centre du Val de l’Arc a réalisé 4 800 injections, soit un peu moins que prévu (moins de doses de vaccin que prévu).

La semaine prochaine, il va pouvoir accroitre le rythme des vaccinations car les livraisons de doses devraient augmenter.

A ce jour, le centre de vaccination a procédé à près de 67 000 injections.

Le lundi 31 mai, le centre du Val de l’Arc a ouvert les vaccinations à la population âgée de plus de 18 ans.

VIE ETUDIANTE

La Ville va mettre en place cet été une maison de l’étudiant éphémère à l’espace jeunesse, pour pallier la fermeture des universités. Ils pourront y trouver un soutien, une écoute et être orientés vers les bons dispositifs en cas de problème.

ORGANISATION DE LA VIE AIXOISE

Michael Zazoun, adjoint au maire délégué à la Réglementation et à la Police administrative, rappelle que la reprise se passe bien dans l’ensemble et que les professionnels qui ont pu reprendre sont satisfaits du redémarrage de l’activité.

La police nationale a dressé une trentaine de verbalisations pour non-respect du couvre-feu la semaine écoulée.

Le nombre de nuisances sonores reste élevé.