Covid-19 / Point de situation du 16 mars 2021

Archive

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Une cellule de crise se tient chaque semaine à l’Hôtel de Ville afin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.

CELLULE DE CRISE DU MARDI 16 MARS 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Maryse Joissains Masini, maire d’Aix-en-Provence, en présence des élus Marie-Pierre Sicard Desnuelle, Laurent Dillinger et Michaël Zazoun, du directeur du centre hospitalier d’Aix, Nicolas Estienne, du commissaire Brua, ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie.

L’opposition municipale a été représentée par Marc Pena et
Philippe Klein en seconde partie de réunion.

POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

35 patients sont hospitalisés au sein des services de réanimation : 17 personnes au Centre Hospitalier d’Aix, 16 à l’Hôpital privé d’Aix et 2 à Axium.

- 80 patients sont hospitalisés (hors services de réanimation) : 61 au Centre Hospitalier d’Aix, 16 à l’Hôpital privé d’Aix, 3 au sein de la clinique Axium.

Soit au total 115 personnes hospitalisées sur l’ensemble des structures hospitalières d’Aix-en-Provence.

Le directeur du centre hospitalier d’Aix explique assister à une certaine stabilité sur le plan sanitaire mais qu’il persiste une tension sur les services de réanimation. L’ARS a fait procéder à 2 évacuations de patients vers le sud ouest et 2 vers Montpellier afin de permettre à l’hôpital de continuer à procéder aux opérations lourdes qui nécessitent des réa post opératoires.

ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À AIX

Plus de 15 000 personnes ont été vaccinées (primo-vaccination et rappels confondus) depuis le début de la campagne entre le centre de vaccination du Val de l’Arc et les structures hospitalières de la Ville.

Le maire est en colère concernant la méthode qui a abouti à la suspension du vaccin Astrazeneca et « demande au gouvernement de cesser d’affoler les populations par des prises de parole effectuées à l’emporte-pièce. Dimanche, le premier ministre expliquait qu’il fallait avoir confiance dans ce vaccin. Le lendemain, le Président de la République suspendait le vaccin. Cette manière de gouverner est extrêmement
nuisible car elle constitue un véritable trouble à la tranquillité publique. Ces voltes face sont de nature à entamer durablement la confiance des Français et à faire échouer le plan vaccinal qui est le seul retour possible à une vie
"normale"... »

Il est à noter que cette suspension du vaccin Astrazeneca n’impacte pas l’organisation du centre de vaccination d’Aix car seules les populations prioritaires y sont vaccinées avec le vaccin Pfizer. Depuis le lancement du centre le 18 janvier, les
critères édictés par l’ARS et le ministère de la santé sont scrupuleusement respectés.

LES DISPOSITIFS SOLIDAIRES DÉPLOYÉS PAR LA VILLE

  • La Ville et le CCAS procèdent deux fois par semaine à l’appel de 200 à 300 personnes isolées. Même vaccinées, elles souhaitent être rappelées car cela les rassure.
  • Pour les étudiants, les dispositifs d’entraide fonctionnent bien grâce à une communication accrue des acteurs de la vie étudiante et de la Ville annonçant et valorisant les actions menées sur le territoire.

Les étudiants étrangers ont des difficultés à trouver les informations qui leurs sont utiles (à Aix, 1 étudiant sur 5 est un étudiant étranger). C’est pourquoi la Ville à édité un flyer, avec traductions en anglais, recensant les informations pratiques et d’urgence à destination des étudiants (aide alimentaire, logement d’urgence,
accompagnement psychologique, rupture numérique) centralisées sur www.aixenprovence.fr (voir le flyer en bas de page).

Ce flyer est mis à disposition dans les Crous et sont distribués par les associations étudiantes lors de collectes alimentaires.

Le maire est très inquiète pour les étudiants en détresse psychologique.

Elle souhaite saisir les instances gouvernementales et universitaires pour que des moyens financiers soient alloués afin de renforcer le nombre de professionnels
pouvant recevoir les étudiants en détresse.

Elle souhaite aussi que la Ville renforce les moyens du Point Accueil Écoute Jeunes (PAEJ)

La Ville rappelle que cette année, pour cause de crise sanitaire, la trêve hivernale est reportée jusqu’à juin.

  • Les commerçants vont eux aussi bénéficier du soutien de la municipalité. Cette dernière présentera une délibération au prochain conseil municipal (le 19 mars 2021) pour les exonérer de la redevance d’occupation des terrasses ainsi que celle liée aux stores, mobiliers, globes lumineux, etc.

Au total, l’exonération portera sur 10 mois de l’année 2020, de mars à décembre. Ne seront facturés au titre de l’année 2020 que les mois de janvier et février.

Par ailleurs, la Ville a décidé d’apporter son soutien logistique et financier à la Grande braderie d’Aix-en-Provence qui se déroulera les 18, 19 et 20 mars
prochains.

L’ensemble des commerçants qui y participeront seront exonérés du montant de l’espace public.

PDF - 82.9 ko
Flyer à destination des étudiants