Covid-19 / Point de situation du 11 mai 2021

Archive

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Une cellule de crise se tient chaque semaine fin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire Aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.

CELLULE DE CRISE DU MARDI 11 MAI 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de l’adjointe au Maire Sophie Joissains, en présence des élus municipaux Marie-Pierre Sicard-Desnuelle, Laurent Dillinger, Michael Zazoun, Sylvain Dijon, de Nicolas Estienne, directeur du centre hospitalier d’Aix, de représentants de la Police Nationale et de la Police Municipale ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie. L’opposition municipale a été représentée par Marc Pena et Philippe Klein.

POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

Le bilan sanitaire s’améliore, avec un taux d’incidence de 288 cas pour 100 000 habitants hier sur les Bouches-du-Rhône et de 213 aujourd’hui.

- 28 patients sont hospitalisés au sein des services de réanimation : 14 personnes au Centre Hospitalier d’Aix, 11 à l’Hôpital privé d’Aix et 3 à Axium.

- 62 patients sont hospitalisés (hors services de réanimation) : 44 au Centre Hospitalier d’Aix, 15 à l’Hôpital privé d’Aix, 3 au sein de la clinique Axium.

-------------------

Laurent Dillinger, élu délégué à la Santé publique, confirme que la médecine de ville constate aussi cette nette amélioration de la situation sanitaire.

D’après Nicolas Estienne, le directeur du centre hospitalier d’Aix, 17 % de la population des Bouches-du-Rhône est d’ores et déjà vaccinée.

Aujourd’hui la tranche d’age la plus touchée est la tranche 35 / 45 ans. Celle qui n’a pas encore accès à la vaccination.

ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À AIX

Plus de 50 000 injections ont été réalisées au Val de l’Arc depuis son ouverture, le 18 janvier dernier.

Cette semaine, 5800 personnes ont été vaccinées.

A partir de demain, mercredi 12 mai, plus de 1000 injections quotidiennes pourront être effectuées. Le centre de vaccination du Val de l’Arc restant ouvert 7/7 jours, il peut en effet absorber les doses de vaccins d’autres centres, qui eux, ferment leurs portes.

L’ensemble des personnes appelées à travailler durant les prochaines élections régionales et départementales (700 personnes) devraient se voir proposer d’être prioritairement vaccinées.