Cellule de crise du 21 mars - Point sur l’aide à la population victime de la guerre en Ukraine

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Au regard de la situation actuelle en Ukraine, Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a initié une cellule de crise afin de travailler sur l’aide à la population victime de la guerre.

CELLULE DE CRISE DU LUNDI 21 MARS 2022

La cellule de crise, sous la présidence de Sophie Joissains, s’est tenue en présence des élus municipaux Karima Raynal, Kayané Bianco, Brigitte Billot, Fabienne Vincenti, Rémi Capeau, Laurent Dillinger, Frédérique Dumichel, de monsieur Lambert, Secrétaire général de la sous-préfecture, de monsieur Mathieu, représentant de la Croix Rouge et de hauts fonctionnaires de la Ville. L’opposition municipale était représentée par Marc Pena et Philippe Klein.

Le guichet de la sous-préfecture a ouvert ses portes et pour le moment 80 ressortissants ont été enregistrés.

La permanence du guichet d’accueil de la sous-préfecture est ouverte chaque matin de 8h30 à 10h30.

La Ville d’Aix-en-Provence organise un recensement des locaux dont elle dispose pour pouvoir accueillir des réfugiés Ukrainiens. La Croix Rouge d’Aix, quant à elle, pourrait assurer la gestion d’un site d’hébergement.

Concernant la scolarisation des enfants ukrainiens, elle pourra se faire auprès des écoles de secteur.

À ce jour, la ville dispose d’une liste de 52 volontaires, professionnels de santé disponibles pour intervenir pour des soins envers des réfugiés (dont 13 médecins, 2 sage-femmes, 33 infirmières...).

La Ville réfléchit à l’utilisation de sa cuisine centrale pour organiser l’aide alimentaire auprès de réfugiés hébergés localement.

Pour les Ukrainiens restés sur place, l’urgence devient essentiellement alimentaire et médicale (besoin de médicaments) mais aussi des produits d’hygiène, des poussettes et des fauteuils roulants.

L’association du Pôle d’Activités des Milles a lancé un appel aux dons des entreprises du pôle d’activités.

La direction de la protection animale (via le refuge animalier de L’Arbois ) va organiser une collecte de nourriture pour les animaux domestiques, également victimes de la guerre.

Pour rappel, tous les dispositifs d’aides mis en place sur le territoire aixois sont recensés sur le site Internet de la Ville >> ICI <<