Cellule de crise du 10 Mars - Point sur l’aide aux victimes de la guerre en Ukraine

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Jeudi 10 Mars 2022

Au regard de la situation actuelle en Ukraine, Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a initié une cellule de crise afin de travailler sur l’aide à la population victime de la guerre.

CELLULE DE CRISE DU JEUDI 10 MARS 2022

La cellule de crise, sous la présidence de Sophie Joissains, s’est tenue en présence des élus Karima Raynal, Stéphanie Fernandez, Kayané Bianco, Fabienne Vicenti, Brigitte Billot et Rémi Capeau, de M. Lambert, Secrétaire Général de la sous-préfecture, du Directeur Adjoint de l’AMU, de deux représentants de l’association Polonica, de M. Matthieu, représentant de la Croix Rouge, ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie.
L’opposition municipale était représentée par Marc Pena.

POINT SUR LES ACTIONS MENÉES

La ville d’Aix a remis en place sa plateforme « entraidonsnous », permettant ainsi à de nombreux aixois d’apporter leur soutien via l’aide aux déplacements, l’accès à du wifi... La situation risquant toutefois de perdurer, Sophie Joissains souligne qu’une interface associative ou préfectorale est nécessaire.
Parallèlement, le maire qui a été dernièrement en contact avec le préfet de région, confirme que les dons en nature ne sont pas à privilégier, mais plutôt les dons numéraires.
Ainsi, l’association Polonica finira de trier les 180 tonnes de dons ce week-end, à destination de la Pologne, mais n’acceptera plus de dons en nature.

Le Secrétaire Général de la sous-préfecture souligne que la préfecture a mis en place une cellule de crise et que les collectivité et les particuliers peuvent s’inscrire sur la plateforme mise en place par l’état (Je m’engage pour l’Ukraine).
La ville va inviter les personnes déjà inscrites pour héberger des réfugiés, de réitérer leur offre sur la plateforme de l’état.
A l’heure actuelle, il semblerait qu’une trentaine de réfugiés, essentiellement des mamans et leurs enfants, sont en passe d’arriver sur Aix.

Le directeur adjoint de l’AMU précise qu’il y a 45 étudiants ukrainiens, 145 étudiants russes et 40 biélorusses. Pour l’instant, l’AMU a une bonne vision de la situation de ces étudiants mais une problématique va bientôt se poser pour ceux ayant leurs comptes bloqués et ne pouvant donc pas payer leurs loyers, leurs courses etc. Sur ce point, la Direction de la Jeunesse et de la Vie étudiante propose d’activer le Secours Catholique afin de faire interface entres les Aixois prêts à accueillir des étudiants et les étudiants en difficulté.
La région vient de prendre une délibération pour une aide de 500 euros pour les étudiants victimes de la guerre en Ukraine.

L’AMU informe également l’ensemble des partenaires associatifs que de nombreux étudiants bénévoles pourraient aider en faisant des permanences, chargeant les camions…

La responsable de l’association Polonica explique qu’à son échelle l’association est débordée mais fait face. Elle a reçu de nombreuses offres de bénévolats. Concernant les dons, l’association explique arrêter les dons de vêtements et souhaite le faire savoir. Elle confie avoir été submergée par l’élan de solidarité et remercie la mairie d’avoir mis à disposition des locaux pour stocker les dons.
Afin de canaliser cet élan énorme, Polonica va donner la liste des besoins précis, le but étant que les dons qui partent soient distribuables immédiatement. Car en Pologne, l’aide est aussi débordée et ne peut se permettre de devoir trier les dons qui arrivent.

M. Matthieu, représentant de la Croix Rouge, signale que l’association a une cellule inter-famille pour permettre aux personnes isolées en France de reprendre contact avec leur famille restée en Ukraine.
Les personnes souhaitant contacter le service de "Rétablissement des liens familiaux (RLF)" peuvent écrire à l’adresse mail : rlf.paca@croix-rouge.fr

Sophie Joissains devrait avoir une viso-conférence avec le préfet Christophe Mirand cet après-midi, ce qui devrait apporter des réponses. Par ailleurs, le maire a précisé qu’une prochaine cellule de crise sera programmée prochainement.