Cellule de crise - Point de situation à Aix

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Au regard de la situation sanitaire sur le territoire, Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a décidé de remettre en place les cellules de crise en mairie afin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire locale mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.


CELLULE DE CRISE DU MERCREDI 01 DECEMBRE 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, en présence des élus Marie-Pierre Sicard Desnuelle, Laurent Dillinger et Michael Zazoun, du directeur du centre hospitalier d’Aix, Nicolas Estienne, de Valérie Gressel, représentante de la Sous-préfecture, ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie. L’opposition municipale était représentée par Marc Pena et Béatrice Bendele.


POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

41 patients sont hospitalisés au Centre Hospitalier d’Aix - 4 personnes au sein des services de réanimation.

9 patients sont hospitalisés à l’Hopital Privé de Provence - 8 personnes au sein des services de réanimation.

5 patients sont hospitalisés à la clinique Axium - 5 personnes au sein des services de réanimation.

Taux d’incidence dans les Bouches du Rhône : il y a quelques semaines le taux d’incidence était à moins de 50 cas pour 100 000 habitants, la semaine dernière à 284 et aujourd’hui, à 473.

Dans l’heure qui a suivi les annonces du Ministre de la Santé, le standard de la Ville a été débordé d’appels de personnes qui voulaient se faire vacciner.

Dans la foulée de ces annonces, l’État et l’Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d’Azur imposent de nouvelles directives sanitaires aux centres de vaccination de la région, à savoir le remplacement du vaccin Pfizer « Comirnaty » par le vaccin Moderna « Spikevax » - le vaccin Pfizer étant désormais réservé a la médecine de ville.

Cette contrainte inopinée oblige la Ville d’Aix à une interruption temporaire des prises de rendez-vous téléphoniques et en ligne sur Doctolib jusqu’à la réorganisation de l’offre vaccinale au sein du centre de vaccination d’Aix-en-Provence.

Informée hier, le maire a écrit à Christophe Mirmand, Préfet de Région, afin de lui demander des explications sur ce changement de vaccin.

ORGANISATION DE LA VIE AIXOISE

- Depuis 15 jours, la Ville assiste à une augmentation de fermetures de classes pour cause de cas de Covid.
18 classes aixoises sont fermées actuellement.

- Les cours continuent en présentiel pour les étudiants. Le Crous continue la distribution des repas à 1 euro.

- Un marquage au sol va être effectué sur l’espace dédié au marché de Noël, le port du masque sur les marchés et dans les zones de forte affluence est obligatoire. Les gestes barrières sont de mise.