Cellule de crise - Point de situation à Aix

Archive

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

Comme chaque semaine, une cellule de crise se tient à l’Hôtel de Ville afin d’établir un état des lieux de la situation sanitaire aixoise mais aussi pour coordonner la continuité des moyens et services proposés aux Aixois.


CELLULE DE CRISE DU MARDI 5 JANVIER 2021

La cellule de crise s’est tenue salle des États de Provence de l’Hôtel de Ville sous la présidence de Sophie Joissains, 2ème adjoint au maire, en présence des élus, Marie-Pierre Sicard Desnuelle, Laurent Dillinger, Sylvain Dijon et Mickaël Zazoun, du directeur du Centre Hospitalier d’Aix, Nicolas Estienne, de représentants de la sous-préfecture, de la police nationale et municipale ainsi que de hauts fonctionnaires de la mairie.
L’opposition municipale a été représentée par Marc Pena en seconde partie de réunion.


POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE

- 66 patients sont hospitalisés au Centre Hospitalier d’Aix (hors services de réanimation)

- 10 patients sont hospitalisés au Centre Hospitalier d’Aix au sein des services de réanimation

- Les vaccins arrivent dans les centres pivots.
L’hôpital de la Timone, qui est le centre pivot pour le département des Bouches-du-Rhône, va recevoir dans les prochaines heures 9000 doses du vaccin.
Chaque semaine, ce centre pivot recevra 9000 nouvelles doses. Pour l’heure la Ville ne sait pas de combien vont en bénéficier le Centre Hospitalier d’Aix, l’Hopital privé de Provence, la clinique Axium, les Ehpad et les personnels soignants.
- Le représentant de la sous-préfecture annonce que d’ici fin février, 8 centres de vaccination uniquement destinés aux publics prioritaires ciblés seront ouverts dans les Bouches-du-Rhône.

- Sophie Joissains rappelle que le maire d’Aix, Maryse Joissains Masini, a écrit il y a plusieurs jours au sous préfet lui annonçant qu’Aix se portait candidate pour accueillir un centre de vaccination.


Pour rappel, le couvre feu est toujours de rigueur à 20h.

Les équipements culturels, les restaurants, bars et salles de sport restent fermés.

La Ville est dans l’attente d’éventuelles nouvelles annonces gouvernementales qui pourraient être faites au cours du point presse que tiendront le premier ministre Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran le 7 janvier prochain.