Canicule : le département placé en vigilance Orange

Archive

Météo-France a placé le département des Bouches-du-Rhône en Vigilance "Orange Canicule" dès ce dimanche 20 août à partir de 12h.
Voici quelques recommandations.

Pour rappel, la Mairie dispose d’un registre sur lequel sont portés, de façon totalement confidentielle, et uniquement si elles le souhaitent, les nom et adresse des personnes âgées de plus de 60 ans et des personnes adultes handicapées bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), de l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP), d’une Carte d’Invalidité ou de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé ou encore titulaire d’une pension d’invalidité.

  • La cellule d’appel des personnes vulnérables du CCAS est déclenchée à partir du lundi 21 août.
  • Une carte interactive recensant tous les points d’eau portable et points de rafraichissement (eau non potable) de la ville est disponible ICI

Quelques précautions à prendre en cas de forte chaleur

  • S’hydrater suffisamment pour maintenir son organisme à une température proche de 37°C.
  • Boire de l’eau – au moins 1,5 litres par jour.
  • Éviter de consommer de l’alcool.
  • Rester dans des endroits frais pendant les pics de chaleur, entre 12h et 16h, et se mouiller régulièrement le corps avec des linges humides par exemple, voire prendre des douches.
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique intense.
  • Si vous prenez des médicaments, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.
  • Soyez attentif à votre entourage et aidez les personnes les plus fragiles

Les bons gestes

Si lors de fortes chaleurs vous ressentez un des symptômes suivants - crampes ou épuisement - il est recommandé de se reposer dans un endroit frais et de boire des jus de fruits légers ou boissons énergétiques diluées d’eau. Si les symptômes s’aggravent ou durent plus d’une heure, contacter un médecin. En cas d’insolation, mettre la personne à l’ombre et effectuer les manœuvres de refroidissement.
Le coup de chaleur est plus grave. Il s’agit d’une véritable urgence médicale pour laquelle il faut appeler le 15. Les signes sont une forte augmentation de la température, peau chaude, rouge et sèche, maux de tête violents, confusion et perte de connaissance, et éventuellement des convulsions. Placer le sujet à l’ombre en attendant les secours et le refroidir (en ventilant, aspergeant d’eau froide, ou dans une douche ou un bain frais).