Les victimes de violences intrafamiliales peuvent donner l’alerter par SMS au 114

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Le contexte particulier de confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, constitue malheureusement un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales : la promiscuité, les tensions, l’anxiété peuvent y concourir.

Les victimes de violences conjugales et plus largement intrafamiliales en temps de confinement ont dorénavant la possibilité de donner l’alerte en envoyant gratuitement un SMS au 114.

Si la personne en danger ne peut pas parler (danger, handicap), elle pourra ainsi communiquer par écrit avec son interlocuteur.


Une plateforme en ligne pour se signaler ou signaler des violences

Le gouvernement a également mis en place une plateforme de signalement pour les victimes ou les témoins de violences conjugales.

Durant toute la période du confinement, cette plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes demeure un moyen essentiel pour signaler des violences et pouvoir bénéficier d’assistance.

Cliquez sur ce lien pour y accéder : https://www.service-public.fr/cmi

Plus d’informations sur les droits des victimes sur : https://arretonslesviolences.gouv.fr


Que faire dans l’urgence ?

Alerter la police et la gendarmerie
Si votre conjoint ou compagnon vous fait subir des actes de violences conjugales ou menace de le faire, vous pouvez alerter la police ou la gendarmerie.
Par téléphone : pour appeler en urgence la police ou la gendarmerie en France, il faut composer le 17.
Si la situation ne relève pas d’une urgence, composez le numéro de votre commissariat ou de votre brigade de gendarmerie.

Plus d’infos : https://www.interieur.gouv.fr/