Agenda

Publié dans Aix en continu - Explorer cette rubrique

< Juin >
DimLunMarMerJeuVenSam
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30       
Exposition

Harry Callahan - French archives, Aix-en-Provence, 1957-1958

Harry Callahan - French archives, Aix-en-Provence, 1957-1958

26 juin

Le Musée Granet en partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie (Ville de Paris) propose une exposition des oeuvres de Harry Callahan.

En 1956, le photographe Harry Callahan (1912-1999), alors directeur du département de photographie de l’Institute of Design de Chicago aux États-Unis, reçoit une bourse de la Fondation Graham, part en Europe et séjourne à Aix-en-Provence de septembre 1957 à juillet 1958. Il y conçoit une série d’études sur les vues urbaines, la nature, et de nombreux portraits de sa femme Eleanor. Trente-six ans plus tard, revisitant ses archives, Harry Callahan sélectionne cent trente tirages d’époque, sous le nom de ?French Archives ?, et fait don de l’ensemble à la Maison européenne de la Photographie (MEP). Ces photographies ont été exposées une première fois à la MEP du 9 novembre 2016 au 29 janvier 2017, puis au Musée de la Photographie de Charleroi du 13 mai au 24 septembre 2017. Le musée Granet est aujourd’hui désireux de les porter à la connaissance des Aixois et de ses publics.

Les photographies montrent le décor d’Aix à la fin des années 1950, celui d’une petite ville européenne avec ses rues étroites et ses modestes boutiques. Le photographe trouve dans les rues ensoleillées le théâtre idéal pour ses recherches sur l’ombre et la lumière et le graphisme des façades ordinaires. Quant aux études de nature, elles ont pour certaines été réalisées dans le jardin de la maison que Callahan occupait sur la route de la montagne Sainte-Victoire, chère à Cézanne. Il y poursuit son approche minimaliste du paysage. Les images réalisées à Aix-en-Provence approfondissent la recherche de rigueur et les préoccupations esthétiques développées par le photographe dans ses travaux antérieurs : le rapport à la ville et à l’architecture, les photos de rues aux silhouettes furtives, l’approche minimaliste de la nature et, bien sûr, la présence constante d’Eleanor, son épouse. Ce séjour à Aix fut selon le témoignage d’Harry Callahan un moment de plénitude et de bonheur.

 ?

Aix en Provence

Musée Granet

04 42 52 88 32

granet-reservation@mairie-aixenprovence.fr

http://www.museegranet-aixenprovence.fr

Précédent