Vers une nouvelle usine d’eau potable ?

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

L’usine d’eau potable de Saint-Eutrope dessert plus de 80 % de la population aixoise, vivant dans le centre-ville, les quartiers ouest, Les Milles, La Duranne, Luynes… Elle est constituée de deux bassins de stockage (un réservoir d’eau brute de 40 000 m3 et un réservoir d’eau traitée de 29 000 m3), construits au début des années 1920, ainsi que d’une usine de potabilisation, réalisée au début des années 1950. L’ensemble occupe une superficie d’environ 2 hectares. Quant à l’eau brute, elle est fournie par le Canal de Provence.

L’usine fonctionne très correctement. Mais la nécessaire réhabilitation, à terme, des ouvrages de stockage et de traitement ainsi que le renforcement de la sécurisation de la distribution en eau potable ont conduit les services de la régie municipale des eaux à réfléchir à un déplacement de l’usine.
La construction d’une nouvelle usine – aux normes parasismiques – devrait s’opérer sur un site répondant au minimum à deux critères :
→ un site à proximité du canal d’eau brute pour sécuriser l’alimentation et permettre de conserver les conditions contractuelles actuelles avec la Société du Canal de Provence ;
→ un site à une cote altimétrique adéquate pour assurer une bonne distribution de l’eau traitée et permettre de sécuriser le plateau de Puyricard, actuellement alimenté uniquement par l’usine de Puy du Roy.

Un déplacement de l’usine est donc envisagé au nord de la commune, dans le secteur des Platanes et sur l’axe de la route des Alpes. Cela permettrait ainsi de libérer un espace foncier de 2 hectares dans le quartier de Saint-Eutrope, laissant l’opportunité d’un aménagement urbain.

L’opération a été estimée à plus de 26 M €.