Vers un art de l’hypercontrôle #2

Archive

Conférences, projection et présentation d’oeuvres et de projets artistiques

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Poursuivant la dynamique de réflexion initiée en 2014 autour d’un "art de l’hypercontrôle", l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence et l’association Alphabetville, vous proposent de venir en explorer un nouveau pan avec des invités, acteurs et observateurs, artistes et scientifiques, en collaboration avec l’IRI, l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou et la Fondation Vasarely.

L’expression d’un "art de l’hypercontrôle" trouve sa source dans le travail de Bernard Stiegler. Celui-ci définit nos sociétés comme des sociétés hyperindustrielles, dont l’une des caractéristiques majeures consiste dans le développement de processus d’automatisation non seulement des machines et du travail, mais aussi des connaissances, des comportements, des désirs, des façons de vivre. Au coeur de ce mouvement il y a les technologies et les logiques du contrôle, la collecte et le traitement de masses gigantesques d’informations, la réduction des individus à des "profils" calculables et prévisibles. Il ne s’agit pas ici de condamner ou d’aduler la technique, mais d’interroger les potentialités qu’elle porte, la façon dont elle s’inscrit dans un devenir collectif. Il s’agit de questionner les processus de contrôle et ce qui vient y répondre, non seulement par des actes de résistance, mais aussi et surtout par des actes d’invention, de création, d’innovation et de réappropriation démocratique.

12 et 13 novembre 2015, Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence
14 novembre à la Fondation Vasarely à partir de 16h30
Conférence de Bernard Stiegler, le samedi 14 novembre 2015 à 18h30 à la Fondation Vasarely

Le programme détaillé en ligne ici