Une galère vénitienne en peinture et en maquette

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Le 5 mai, un nouveau centre d’art va ouvrir ses portes à Aix. L’hôtel de Caumont, l’ancien conservatoire de musique de la rue Cabassol, est désormais propriété de « Culturespaces », qui va y installer une grande exposition sur le peintre du XVIIIe siècle Canaletto.

La Ville d’Aix a décidé de contribuer à cette exposition, en prêtant à titre gracieux une maquette du « Bucentaure », qui fait partie des collections permanentes du musée Granet. Il s’agit d’un bâtiment de parade dont on se servait à Venise pour la célébration du mariage du Doge avec la mer, cérémonie qui se tenait le jour de l’Ascension.

JPEG - 22.3 ko
Le « Bucentaure » était une magnifique galère vénitienne.
(Musée Granet, CPA © Hugo Maertens - Fondation BNP Paribas)

De la musique à la peinture

Au printemps 1715 commençaient les travaux d’un hôtel particulier qui ne portait pas encore le nom de Caumont. Exactement trois cents ans plus tard, après avoir abrité le conservatoire de musique de 1964 à 2013, ce lieu, acquis par la société Culturespaces, s’apprête à ouvrir une nouvelle page de son histoire.

Après dix-huit mois de travaux, l’hôtel de Caumont rouvre ses portes avec une exposition dédiée au peintre italien Canaletto (1697-1768), contemporain de la construction de l’hôtel. Quelque 58 œuvres, prêtées par les plus grands musées, ainsi que par certains particuliers, seront rassemblées sous le titre « Canaletto – Rome, Londres, Venise. Le triomphe de la lumière ». Le commissaire général de l’exposition est Bozena Anna Kowalczyk, l’une des plus grandes spécialistes au monde de Canaletto.

(Canaletto - Bowes Museum)
(Canaletto - Bowes Museum)

Mais l’on aurait tort de ne voir dans ce lieu qu’un musée. L’hôtel de Caumont va devenir un « centre d’art », c’est-à-dire un lieu dédié à l’art, classique ou actuel, à la peinture, à la sculpture, aux arts décoratifs, à la photographie, à la musique, à la danse. Ses 2 500 m² seront certes un musée, mais aussi un lieu d’expositions temporaires, de conférences, de concert, une librairie, un salon de thé...
Des animations sont également prévues pour sensibiliser à l’art les enfants des écoles primaires, sous forme ludique : jeux liés à la vie quotidienne du XVIIIe siècle, « leçon de bonnes manières », chasse au trésor...

Tarifs
11 € / 8,50 € (moins de 17 ans, Pass Education, étudiants, demandeurs d’emploi) / gratuit pour les moins de 7 ans

Informations et réservations ici