Une annexe pour le musée Granet

Chapelle des Pénitents Blancs

Publié dans La ville se dessine - Explorer cette rubrique

Bâtie en 1654, la chapelle des Pénitents Blancs, rue Maréchal-Foch, a servi d’école communale, de centre d’apprentissage, d’annexe de l’école des beaux-arts, avant de faire office de (petit) palais des congrès, de 1971 à 2001. Elle a ensuite fermé ses portes pour être désamiantée, avant de faire l’objet d’un projet de réhabilitation complet.

L’ancienne chapelle des Pénitents blancs a ouvert 700 m2 d’espaces d’exposition en complément du musée Granet. Ils permettent d’accueillir quelque 300 œuvres de la collection Planque déposée à Granet pour quinze ans.
Cet espace est baptisé « Granet XXe,collection Jean Planque ».

Sous la haute nef de la chapelle, la scénographie a été conçue pour tirer parti des volumes et de la hauteur et créer les conditions les plus pertinentes pour accrocher et offrir aux regards les œuvres de cette magnifique collection. Ainsi, une double rangée de grandes cimaises, surdimensionnées, vient découper la nef centrale pour conduire au cœur de l’édifice, permettant l’accrochage des œuvres. Pour certaines pièces, dessins, documents fragiles ou devant être protégés, de grandes vitrines ont été intégrées aux cimaises centrales ou dans les salles latérales.

L’ouverture des Pénitents blancs a été un des événements marquants de « Marseille-Provence Capitale européenne de la culture » à Aix.