Pérouse

Pérouse

Accord de jumelage

Pérouse

Palazzo dei Priori
Corso Vannucci, 19
06100 Pérouse
- www.comune.perugia.it
- Contacts :
- Daniela Borghesi (Ufficio di Gabinetto del Sindaco relazioni internazional)
- d.borghesi@comune.perugia.it
- Tel +39 075 577 2446 / 2459
- Fax +39 075 577 2447
Lauretta Vagnetti (Relations internationales)
l.vagnetti@comune.perugia.it

Italie

Province de l’Ombrie

Pérouse est une ville italienne, située dans la province de Pérouse et la région de l’Ombrie. la ville de Pérouse est la préfecture de la région de l’Ombrie. Ses habitants sont appelés les perugini. Pérouse est la capitale européenne du chocolat. C’est également une ville étudiante importante qui accueille en particulier de nombreux étudiants étrangers dans son Università per stranieri di Perugia.
Les principales activités industrielles de Pérouse sont les industries alimentaires (chocolat, pâtes), le textile, la céramique, le verre, l’ameublement, les produits pharmaceutiques et les produits métallurgiques.

449,9 km²

168 169

L’université de Pérouse a été l’une des premières universités libres fondées en Italie.
Aujourd’hui, l’Université de Pérouse est un établissement d’enseignement supérieur et moderne multi-campus dont l’objectif principal est d’offrir des programmes universitaires de haut niveau, ainsi que la recherche scientifique et le développement. Comme dans le cas des normes italiennes, est considérée comme une université de taille moyenne. La structure de l’université utilise 29 ministères engagés dans la recherche et le développement. Ils coordonner et de promouvoir la recherche scientifique, ainsi que l’élaboration du plan et un rapport annuel sur la recherche sur les résultats des projets qui ont été achevés.

33 6851

Andrea Romizi

5 ans (prochaines élections en 2024)

35.000 euros pour l’international

La Province de Pérouse est l’une des deux provinces italienne qui forment l’Ombrie. Pérouse est aussi un haut lieu du chocolat en Italie (usine Nestlé dite Perugina). Elle organise d’ailleurs un des plus grands festivals du chocolat pendant 10 jours. Le tourisme constitue également une activité motrice de l’économie : l’Italie se classe troisième pays touristique d’Europe derrière la France et l’Espagne, en accueillant 52 millions de touristes par an. Pérouse s’est déjà positionné pour devenir la future capitale européenne de la culture...
http://turismo.comune.perugia.it/

  • état civil
  • éducation
  • action sociale et santé
  • jeunesse
  • sport
  • activités culturelles
  • tourisme
  • police municipale
  • aménagement urbain
  • développement économique
  • environnement
  • réseau routier
  • réseau de télécommunications

Le processus de décentralisation est relativement poussé en Italie.
La Constitution italienne de 1947 consacre le principe d’autonomie locale et crée 5 régions à statut spécial, aux pouvoirs renforcés. Ce processus a été complété en 1970 par l’instauration de régions à statut ordinaire dont les prérogatives n’ont cessé de croître dans les années 1990.
En 1997, une réforme importante fondée sur le principe de subsidiarité transfère de nombreuses compétences aux régions et développent ainsi leur autonomie fiscale, réforme confirmée par une révision constitutionnelle d’octobre 2001.

L’Italie est composée de 3 niveaux d’autorités locales :

  • 8.100 communes dont certaines regroupées au sein de structures intercommunales (consortiums, unions de commues, districts municipaux ou simples conventions)
  • 104 provinces
  • 20 régions dont 5 à statut spécial de par leurs particularités culturelles et linguistiques (Val d’Aoste, Frioul-Vénétie-Julienne, Trentin Haut-Adige, Sardaigne et Sicile)

Relations politiques :
Chaque année, la France et l’Italie discutent dans le cadre d’un sommet franco-italien réunissant le Président de la République français et le Président du Conseil italien ainsi que les Ministres des Affaires étrangères respectifs et d’autres Ministres au portefeuille important.
Parallèlement, un forum franco-italien de la société civile a été lancé en avril 2004 par les Ministres des Affaires étrangères pour coordonner différentes actions des deux pays.

  • Relations économiques :
    L’Italie est le second partenaire commercial de la France en tant que 3ème client et second fournisseur. Les échanges touchent à peu près tous les domaines, des services à l’industrie automobile en passant par l’agriculture et les transports.

Coopération culturelle, scientifique et technique :
La présence culturelle française en Italie est ancienne grâce à un réseau dense comprenant des institutions importantes telles que la Villa Médicis.
En matière d’enseignement supérieur, une Université franco-italienne a d’ailleurs été créé en octobre 1998 pour renforcer la mobilité étudiante entre les 2 pays

Voir en ligne : http://www.comune.perugia.it