Pécs

Pécs

Accord de coopération

Pécs

Foreign Relations Officer
City of Pécs / Mayor`s Cabinet
7621 Pécs, Széchenyi tér 1
- Tel +36-72-533 849
- Mobile +36-72 / 533-807
Contacts :
- Attila Péterffy (Maire)
- pilsarmester@ph.pecs.hu
- Albert Febo (cabinet du Maire - Relations internationales)
- febo.albert@ph.pecs.hu

Hongrie

Dél-Dunántúl

Baranya : Situé dans la région statistique de Transdanubie méridionale, cette structure a pour frontières, les comitats de Somogy, Tolna, Bács-Kiskun, ainsi que la Croatie. Il a pour siège Pécs.

On la surnomme, la perle de Transdanubie. Nichée au cœur du Massif de Mecsek, au Sud de la Hongrie, Pécs est une ville deux fois millénaire. Elle a été la Capitale Européenne de la Culture en 2010. Son riche patrimoine antique, ses nombreux musées, sa tradition viticole, ses bars et ses galeries d’art en font une des villes les plus séduisantes de ce coin d’Europe. la ville d’où est originaire la famille Vasarely est située à 200 km de la capitale, Budapest. Pécs est une ville colorée et agréable. Elle n’a jamais cessé de cultiver sa qualité de vie. Son doux microclimat, ses ruelles pittoresques et ses parcs lui confèrent une atmosphère méditerranéenne très enviable.

162 km²

156 974 habitants

l’Université de Pécs est la plus ancienne de Hongrie (bâtie en 1367). Elle est la plus ancienne de Hongrie, bâtie au XIVème siècle. Elle regroupe dix facultés et 25 000 étudiants et mène une politique active à l’international avec 50 conventions et 380 accords Erasmus avec des universités situées dans 50 pays.

31000

Attila Péterffy

5 ans (prochaines élections en 2024)

la principale attractivité de Pécs demeure le tourisme. La ville a par ailleurs été élue capitale européenne de la culture en 2010 et sa nécropole est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Les compétences des communes hongroises se résument au :

  • Le développement local et l’aménagement du territoire
  • L’enseignement primaire et la culture
  • La protection de l’environnement et les ressources en eau
  • Le logement, les transports publics et les services sociaux
  • Les infrastructures routières, lieux publics, cimetières, égouts et les pompiers

Pécs (en français Cinq-Églises) est la cinquième plus grande ville hongroise. Elle devint une ville chrétienne importante lors de la première moitié du IVe siècle. La ville fut perdue avec la chute de l’Empire romain. Charlemagne reconquit la ville et l’annexa à son empire. La ville est mentionnée en 871 sous le nom de Quinque Basilicae, nom qui se réfère au fait que les églises de la ville furent construites en réutilisant des matériaux provenant de cinq anciennes chapelles chrétiennes. Le nom de Pécs apparaît dans des documents à partir de 1235.
Pécs est une charmante ville universitaire à l’ambiance méditerranéenne, bâtie sur les pentes du Mont Mecsek. Le climat particulier de la ville a rendu célèbres les vins issus des régions viticoles de ses alentours.
L’architecture de la ville témoigne de la superposition des différentes époques. Pécs a su sauvegarder les vestiges paléochrétiens datant de la domination romaine du IVe siècle. La domination turque a également laissé des monuments de valeur, tels que des djamis, des minarets et des bains. Des bâtiments de styles gothique, renaissance, baroque et classique ajoutent des touches de couleur à l’ensemble. La ville dispose de fabuleuses collections d’art des musées Victor Vasarely, Amerigo Tot, Csontváry et Zsolnay.

Pécs a été choisie Capitale Européenne de la Culture 2010, avec Essen (Allemagne) et Istanbul (Turquie). Ainsi, une stratégie culturelle pour la ville a été mise en place pour la période 2008 – 2013. Elle donne les lignes directrices suivantes : valorisation du patrimoine culturel et historique, développement des musiques amateurs et professionnelles, éducation artistique auprès des jeunes et intégration des séniors. Grâce aux financements européens, la ville a pu se doter d’une nouvelle salle de spectacle de 999 places, d’un centre scientifique regroupant la bibliothèque de la ville, de la province et de l’université et à pu réhabiliter le site Zolnay accueillant le Centre de jeunesse, le Théâtre de marionnettes, la Faculté des arts et la production de porcelaine.

La Hongrie est un État unitaire composé de communes, telles que celle de Pécs, de comtés comme Baranya et de régions telles que celle de Dél-Dunántúl.
Le maire et le corps des représentants (l’équivalent hongrois du conseil municipal) sont élus, séparément, au suffrage universel, le même jour pour une durée de 4 ans.
Le maire est à la tête du corps des représentants et dispose de deux adjoints. Le corps des représentants est l’organe législatif de la commune, responsable de la gestion et du contrôle de la commune. Il désigne le notaire qui aide et prépare le travail du corps et du maire et exécute leurs décisions.

La Ville d’Aix-en-Provence conduit une politique de relations internationales lui permettant, d’une part, de réaliser un pont entre les cultures, d’être un opérateur en matière de gestion municipale d’autre part, et enfin, de jouer le rôle d’ensemblier au service des acteurs du territoire : universités, entreprises, associations.

En décembre 2011 a été voté l’accord de coopération décentralisée avec la ville de Pécs. A l’occasion du vingtième anniversaire de l’Alliance Française de Pécs la Ville d’Aix-en-Provence a été l’invitée d’honneur d’une semaine de la francophonie organisée en mars dernier.
Ce fut l’occasion de signer l’accord de coopération décentralisée et également de contribuer à différents événements organisés par des structures aixoises, en partenariat avec leurs homologues hongrois : exposition de photos, atelier d’échanges d’expérience sur Pécs, concours artistique international Victor Vasarely pour l’art sur l’espace public, atelier développement urbain de l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional, performance audio-visuelle de l’Ecole d’Art, programme musical du lycée Vauvenargues.

Voir en ligne : http://www.pecs.hu