Le pont a traversé l’A 8

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

PNG - 611.4 ko

Nous achevons aujourd’hui – provisoirement – notre série sur l’opération Campus. Après les travaux en cours sur les sites de la faculté de droit, de la faculté de lettres, des Fenouillères et la première partie de l’installation du pont au-dessus de l’autoroute A 8, voici aujourd’hui la deuxième partie de cette installation. Elle s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi. La circulation sur l’autoroute avait été coupée.

Un chantier impressionnant : il s’agissait de faire glisser un pont métallique de 550 tonnes. Au pont était fixé un câble, lui-même relié à une machine qui exerçait une force de traction de 30 tonnes. Pour réduire les frottements, la sous-face du pont était graissée, et reposait sur des patins en téflon.

La traversée de l’autoroute, soit une quarantaine de mètres, jusqu’à l’avenue de l’Arc-de-Meyran, s’est déroulée en trois fois.

D’abord, le pont avance, à la vitesse d’un mètre par minute environ. Au bout de dix à quinze minutes, les ouvriers (1) soulèvent légèrement le pont grâce à des vérins, recalent les supports qui soutiennent le pont, vérifient que ce dernier n’a pas dévié de son axe, ni horizontalement ni verticalement, puis reposent le pont, prêt à être déplacé de nouveau. L’ensemble de ces phases prend environ une heure trente.
L’opération s’est achevée sur les coups de 4 heures du matin.

« Dans une étape prochaine, précise Christian Cheftel, qui a conduit le projet au titre de la CPA, l’avant-bec du pont sera démonté et la dernière partie de l’ouvrage, à savoir le virage, sera posée jusqu’au parc-relais Krypton. Les différents morceaux de pont seront posés avec une grue, et soudés sur place ».
Cette opération nécessitera, du lundi 25 janvier au dimanche 28 février, la fermeture partielle de l’avenue de l’Arc-de-Meyran, entre le giratoire d’accès au parc-relais Krypton, et le rond-point au bas du chemin du Coton-Rouge. Des déviations seront mises en place.

« Enfin, du béton sera coulé dans la structure métallique du pont ». Une deuxième coupure de l’avenue de l’Arc-de-Meyran sera nécessaire pendant les vacances de Pâques, plus une journée début mai, pour cette opération.

Le pont devrait être mis en service au début de l’été.

(1) Les entreprises intervenantes étaient Eiffage Génie Civil pour les éléments en béton et Berthold pour la construction métallique.