Le pôle numérique de la Constance se dessine

Publié dans La ville se dessine - Explorer cette rubrique

Une vue aérienne du site permet de voir que la zone est située au cœur d’axes routiers et autoroutiers. L’occasion était belle de repenser les déplacements.


La Ville souhaite réaliser une voie majeure reliant quartiers ouest et sud-ouest. Elle passera par la Constance, l’Ensoleillée (devant les bâtiments en bois du siège d’Orange, au centre de la photo), franchira l’autoroute sur le pont existant situé après le rond-point (à gauche de la photo), avant de déboucher sur la RD9 au niveau du chemin de la Blaque, et ce grâce à un nouveau pont qui sera réalisé au-dessus de l’Arc (B sur la photo). Ce qui permettra de rejoindre plus facilement l’autoroute de Marseille.

Ce chantier d’envergure et de couture des quartiers de la proche périphérie urbaine est le premier de ce type à être mené depuis des décennies tant les difficultés de percement sont innombrables dans des secteurs fortement urbanisés. Mais cette voie est nécessaire et doit permettre de désengorger des axes routiers qui transitent aujourd’hui vers le centre-ville ou par des chemins non adaptés à ce fort trafic.

Les études, ainsi que la longue et nécessaire enquête loi sur l’eau, seront menées au cours de l’année 2016.

Un nouvel échangeur pour relier l’autoroute des Alpes à l’A8
Dans le même temps, les études relatives à la réalisation - au sud de Vasarely - du demi-échangeur autoroutier permettant de relier directement l’autoroute des Alpes depuis le nord à l’A8 (vers Lyon) vont être lancées en 2016 afin d’engager au plus tôt le processus de réalisation de cette superstructure (C sur la photo).

Ce demi-échangeur bénéficiera à la fois au quartier du Jas de Bouffan et à celui de Pont de l’Arc qui voyaient effectuer jusqu’alors les manœuvres des nombreux poids lourds et le transit des différents véhicules souhaitant gagner l’A8.

Le pôle numérique, pépinière de talents
Le pôle numérique de la Constance accueillera en 2018 la nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles (SMAC). Mais ce n’est pas tout. Le siège de l’entreprise Voyage Privé s’y installera également. Le leader d’E-Tourisme en Europe bénéficiera d’une vue plongeante sur le stade situé à côté, reconfiguré pour accueillir les entraînements de l’équipe de rugby aixoise en Pro D2, dont il est l’actionnaire majoritaire. Le stade aura également une piste d’athlétisme. Une pépinière de start-up verra le jour sur le site, où s’implantera aussi l’ESCAET, école supérieure de commerce en tourisme. Une maison du pôle numérique complétera l’ensemble. Le projet s’inscrit dans le cadre du label French Tech, décerné au territoire fin 2014.